Les Bleus miraculés contre la Turquie : « On se voyait tous dans l’avion retour »

Samedi après-midi à Berlin, au terme d’un scénario dingue, l’équipe de France a arraché la victoire après prolongation (87-86). Réactions.

Après avoir compté 16 points d’avance, puis 8 de retard, encore 2 dans les ultimes secondes, et accroché la victoire après prolongation, les Bleus ont survécu à la Turquie en huitièmes de finale. Un petit miracle.

« On se voyait tous dans l’avion retour, a confié Timothé Luwawu-Cabarrot. On a tout donné. On a eu un peu de réussite, mais c’est aussi par l’énergie qu’on a donnée qu’on est revenus, ça nous a donné cette réussite. On le mérite. Ça nous a tous mis une tape dans la gueule. On va tous un peu se remettre en question. Maintenant, on sait ce qu’on a à faire (respiration). Je n’arrive pas encore à réaliser ce qui vient de se passer. Je suis content que ça se soit passé comme ça, je suis content aussi d’être sorti de mon trou (9 points, 6 rebonds), d’avoir eu de l’importance sur le match… C’est ce que je dois faire depuis le début. J’ai décidé de show up seulement sur les phases finales (rires). Je pense que ça s’est ressenti. Sortir en huitièmes, ça aurait vraiment été un échec. »

Le capitaine Evan Fournier, 13 points à 5/13 aux tirs, 6 rebonds et 3 passes décisives, a aussi vu son tournoi défiler.

« J’ai clairement cru qu’on allait perdre. Quand il y a les lancers francs, l’antisportive… C’est pas par hasard. T’as l’impression d’avoir survécu à un match que tu aurais dû perdre. Ça nous a remonté sur la prolongation. J’avais déjà vécu ça. Mais quand tu le revis, t’as l’impression de jamais l’avoir vécu. On avait le match en main… À titre personnel, je ne peux pas jouer comme ça si on veut réellement faire un beau parcours. Il faut que je joue mieux, que je trouve des solutions pour être plus agressif, plus efficace. On manque d’alternance, il faut qu’on trouve des meilleures situations pour Thomas (Heurtel) et moi. »

En quarts de finale, les Bleus seront opposés au vainqueur de Serbie – Italie (dimanche à 18h). Ils devront hausser leur niveau de jeu pour capitaliser sur ce – premier – miracle berlinois.

À Berlin (Allemagne).

Photo : Evan Fournier (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019