Slovénie-Pologne – Michal Michalak : « Les surprises sont possibles car ce n’est qu’un match »

La Pologne s’attaque ce mercredi soir à une muraille en quart-de-finale : la Slovénie de Luka Doncic. Témoignage de Michal Michalak (1,97 m, 28 ans).

Les Polonais sont les seuls en quarts de finale de l’EuroBasket à ne pas avoir de basketteur NBA dans leur effectif. L’Américano-polonais Jeremy Sochan (2,06 m, 19 ans) a été drafté en 9e position par les San Antonio Spurs cet été, mais la franchise texane ne lui a pas permis de jouer pour l’équipe nationale.

La stratégie polonaise est principalement basée sur AJ Slaughter, Mateusz Ponitka, Alexander Balcerowski , et Michal Sokolowski, qui cumulent 51,7 d’évaluation contre 28,4 au reste de l’équipe !

Passé sans faire de bruit par Boulogne-Levallois la saison passée pour les playoffs, Michal Michalak est conscient que ses coéquipiers et lui devront montrer leur meilleur visage s’ils veulent créer la surprise contre une Slovénie plus complète et animée par le phénomène Luka Doncic.

« Les surprises sont possibles car ce n’est qu’un match. On a vu comment, par exemple, les Serbes ont été choqués par les Italiens en seconde période. Pour nous, c’est le signe que tout est possible, mais il faut faire un match parfait, et en même temps comptez sur une moins bonne performance de la Slovénie », souligne Michalak.

Michal Michalak a en mémoire la déroute (77-112) subite face aux Slovènes lors des qualifications pour les JO de Tokyo. Pour se rassurer, il souligne que son équipe n’est plus la même, qu’elle a fait un bond significatif en un an.

« Pendant les qualifications à l’époque, il semblait que le jeu de la Slovénie n’était pas tellement entre les mains de Luka Doncic. Maintenant, c’est beaucoup plus le cas. C’est un basketteur d’une autre planète. J’ai eu le sentiment que ses réalisations individuelles peuvent signifier que le reste des joueurs ne sont pas tellement impliqués. Si vous ne touchez pas le ballon plus souvent pendant le match, il est plus difficile de prendre les shoots les plus importants », estime Michalak. « La Bosnie a battu la Slovénie, la Belgique a même mené d’un point. Il faut compter sur le fait que Luka finira par être capable de prendre le ballon dans ses mains et de battre à lui tout seul toute l’équipe adverse. Mais cela pourrait se retourner contre eux, car ce n’est pas tous les jours un tel jour. De toute évidence, c’est notre vœu pieux. Notre tâche est de grimper le plus haut possible. Nous verrons ce qui se passera ».

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019