EuroBasket : Bousculée par la Finlande, l’Espagne se qualifie pour le dernier carré !

Dominée outrageusement et menée de 15 points en première mi-temps, l’Espagne a arraché sa qualification en demi-finale de l’EuroBasket en renversant la Finlande (100-90). Le petit poucet sort par la grande porte.

Quand Mikael Jantunen a inscrit un tir depuis son camp au buzzer du premier quart-temps, que l’Espagne concédait pour la première fois de son histoire 30 points dans les 10 premières minutes à l’EuroBasket, on a bien cru que le gang des loups allait encore frapper. Sur la lancée de sa victoire sur la Croatie, la formation finlandaise, 35e nation au classement FIBA, a mis ses tripes sur le parquet. Mais elle a fini par craquer devant l’expérience de l’Espagne, qui se qualifie pour sa 11e demi-finale européenne consécutive.

Menée 8-2 après trois minutes, on ne donnait pourtant pas cher de la peau des Nordiques face à l’Espagne, peut-être pas la grande Roja, mais une équipe habituée des matches couperets. Auteure d’un 17-4 en cinq minutes, la Finlande stoppait parfaitement la star Lorenzo Brown, 4 points à 2/7 aux tirs et 3 pertes de balles à la pause, et punissait l’équipe de Sergio Scariolo sur du jeu rapide. Les Finlandais ont compté jusqu’à 15 points d’avance après un tiers du match (22-37, 13e), Lauri Markkanen et Sasu Salin sanctionnaient d’ailleurs le moindre espace laissé par la zone espagnole (31-44, 17e). Revenue à -9 à la pause, la Roja s’en sortait presque bien au vu de la force collective (16 passes décisives à la mi-temps) dégagée par le collectif de Lassi Tuovi (43-52).

Des patrons nommés Willy Hernangomez et Rudy Fernandez

La Finlande a senti le vent tourner au retour des vestiaires. En trois minutes, le duo Willy Hernangomez – Lorenzo Brown passait un 8-1 et l’Espagne était quasiment revenue. Relativement discret en première mi-temps, Lauri Markkanen (28 points à 10/17 aux tirs, 11 rebonds) prenait l’attaque des Susijengi en mains, mais de l’autre côté, il n’y avait personne pour stopper Willy Hernangomez, qui égalisait d’un dunk ravageur (57-57, 24e). Le regain d’énergie espagnol se confirmait avec une adresse retrouvée, à l’image de Rudy Fernandez qui envoyait une pépite derrière l’arc en fin de troisième quart-temps (73-67). 

Repassée derrière, la Finlande n’abdiquait pas pour autant (82-80, 35e), même si elle voyait Dario Brizuela se muer en homme providentiel dans le moneytime. C’est l’éternel Rudy Fernandez, qui disputait le 59e match de son histoire à EuroBasket (trois de moins que Francesc Buscato), auteur de 11 points et 5 interceptions, qui a tué la rencontre par deux tris primés (90-82, 37e). Dans leur match jusqu’au bout, les Finlandais sortent la tête haute, en pleurs pour certains, pour les grands adieux de Petteri Koponen et de Shawn Huff (100-90).

La stat’
Willy Hernangomez, auteur de son record de points à l’EuroBasket, termine à 27 points (à 10/13 aux tirs) et 5 rebonds pour 28 d’évaluation en 24 minutes.

L’Espagne attend désormais de connaître son futur adversaire en demi-finale de l’EuroBasket. Ce sera soit l’Allemagne, soit la Grèce, qui s’affrontent ce mardi soir à 20h30. Quant aux loups, ils peuvent être fier de leur parcours. Ils ont d’ores et déjà assuré leur qualification pour le Mondial 2023. On comprend aujourd’hui pourquoi.

À Berlin (Allemagne).

Boxscore Espagne – Finlande / Tableau phase finale

Photo : Willy Hernangomez (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019