Luka Doncic (Slovénie) : « Si je suis en bonne santé, j’irai à la Coupe du Monde »

Sur le terrain, Luka Doncic a eu un comportement d’affreux jojo, mais après la défaite surprise de la Slovénie face à la Pologne, il a fait repentance.

La dernière des trois superstars NBA a dit au revoir au championnat d’Europe. Après Nikola Jokic et Giannis Antetokounmpo, c’est Luka Doncic qui a pris la porte, sans gloire La déception était grande, mais le joueur des Dallas Mavericks a fait savoir que nous le verrons de nouveau sous le maillot de l’équipe nationale l’année prochaine, si la Slovénie se qualifie pour la Coupe du monde.

« Félicitations aux Polonais. Ils ont joué un match exceptionnel de la première minute à la fin », a t-il commenté. « C’est une grande réussite pour eux. Nous ne sommes pas entrés dans le match comme nous le voulions. L’énergie n’était pas bonne. Nous sommes revenus, mais les Polonais se sont battus et ont gagné. Je suppose que je n’étais pas à 100 %. J’ai eu une injection au troisième quart-temps. Aujourd’hui j’ai mal joué, j’ai déçu l’équipe, le pays. J’en prends la responsabilité. J’ai très mal joué. Que puis-je dire? Que j’aurais dû mieux jouer. J’ai fait beaucoup d’erreurs stupides. Il faut analyser ce match et être meilleur à l’avenir ». Il a repris : « Félicitations aux Polonais. La plupart des gens nous considéraient comme un favori. Mais la Pologne est une bonne équipe. Le Championnat d’Europe était de grande qualité. Je suis triste que nous n’ayons pas avancé. »

A propos de l’avenir, il a annoncé :


« Il y a différents sentiments. J’aime toujours jouer pour la Slovénie. Je pense que nous avons tous lutté. Surtout en deuxième mi-temps. Beaucoup d’entre nous étaient très fatigués. Nous nous sommes battus. Ces défaites sont douloureuses. Si on avait gagné, on aurait été en lice pour une médaille. Ces défaites font très mal. Et nous avons tout le pays derrière nous. » Et à propos d’une participation à la Coupe du Monde en 2023 : « Bien sûr. Si nous nous qualifions, bien sûr. Si je suis en bonne santé, j’irai. Je représenterai toujours le pays. »

Klemen Prepelic a fait également son mea culpa :

« Nous sommes désolés. Dire quoi que ce soit avec la tête brûlée n’a aucun sens. Nous avons vu ce qui s’est passé lors de ce championnat. Évidemment, nous n’étions pas assez conscients, nous n’étions pas au niveau pour battre la Pologne. Ponitka, Slaughter et Balcerowski ont fait le meilleur match du championnat. Nous savions tous où était le plus grand danger. Vingt points de retard, c’était trop. Nous avons retourné le match et mené par cinq points. J’ai raté des lancers francs (NDLR : L’ancien joueur de Limoges et Paris-Levallois en a réussi 4/7), ce qui n’aurait pas dû m’arriver. Nous n’étions pas à la hauteur des Polonais (…) Vous avez une cible sur le dos, c’est vrai, mais en tant qu’athlète, vous voulez gagner tous les matchs. C’est ce que le staff et nous, les joueurs, voulions. Mais nous n’étions pas à ce niveau. Nous n’étions pas bons en défense, même pas en attaque. C’est dommage. »

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019