Edito – Thomas Heurtel signe au Zenit Saint-Petersbourg, une trahison !

Pascal Legendre
12

Le meneur de jeu international Thomas Heurtel (1,89 m, 33 ans) a signé au Zenit Saint-Petersbourg pour la saison 2022-23 avec une option pour la suivante. Un choix qui s’apparente à une trahison.

Dans la foulée de l’EuroBasket, Thomas Heurtel a choisi d’opter pour le Zenit Saint-Petersbourg, champion de la VTB United League. Il a prouvé sur le terrain en Allemagne qu’il est toujours compétitif, avec des stats de 10,4 points, 7,1 passes décisives, 2,4 rebonds et 1,1 interception par match. Mais sa décision ne va pas manquer de provoquer une polémique.

Premièrement, Thomas Heurtel avait signé un document délivré par la FFBB qui indiquait que les joueurs/joueuses et les coaches qui joueraient pour un club russe la saison prochaine seraient automatiquement exclus des équipes de France. Il avait assuré que ses agents étaient en contact avec des clubs russes comme avec d’autres. Il a donc attendu la fin de l’EuroBasket pour révéler sa destination, malgré des dés déjà jetés.

Deuxièmement, Thomas Heurtel ne peut pas être ignorant des ravages du conflit actuel entre la Russie (l’envahisseur) et l’Ukraine (la victime) et des discours de plus en plus belliqueux de Vladimir Poutine qui vient de déclarer que « pour défendre notre pays, il est nécessaire de mettre en place une mobilisation partielle », et que « si l’intégrité de la Russie est menacée, nous utiliserons les armes nécessaires », soit nucléaires. Ceux qui disent qu’il ne faut pas mélanger la politique et le sport sont toujours du côté des puissants.

D’autre part, la star américaine Brittney Griner moisit toujours dans une prison de Moscou en attente d’un échange de prisonniers, et ce malgré le fait que le président Joe Biden ait pris le dossier personnellement en mains. Choisir de signer pour un employeur en Russie représente ainsi un danger d’être pris en otage.

En attendant, Thomas Heurtel est exclu de l’équipe de France, probablement définitivement.

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

12 Responses
    1. En effet aucun problème pour écrire un article…mais le problème est le contenu, en l’occurrence digne d’un enfant de CM1 vexé qu’on lui ai volé sa gomme.

    1. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis hier ils ont changé certaines tournures de l:article…
      Même pas le courage d’assumer l’article honteusement ridicule de A à Z que vous venez d’écrire…..
      Enfin bon on en attendait pas moins de vous…

      PS: pour votre résumé du conflit en Ukraine qui se limite à Russie méchante Ukraine gentil, le moindre professeur de géopolitique s’en tordrait de rire.

      1. OscarAbine

        Garot,
        Vous n’en « attendiez pas moins d’eux » ?
        Eh bien alors ne venez pas lire ce site.

        Quant à vos « analyses » sur la guerre menée par la Russie en Ukraine, vous feriez mieux de les réserver à vos amis, j’ai l’impression que la géopolitique vous échappe sérieusement…

        1. Je fait des études de géopolitique en ce moment même 😉
          Visiblement pas toi et c’est frappant
          Je te donne volontiers mes coordonnées si tu veux en savoir plus

          Merci pour l’orthographe

          1. OscarAbine

            Quid de l’orthographe ? Me semblait pas en avoir parlé…

            Quant à vos études, ce doit en être le début. Ou vous ne les suivez pas bien.
            Et en ce qui concerne « en savoir plus », merci, si j’en ai besoin, ce n’est pas à vous que je m’adresserai.
            Mais je serais curieux de savoir quelle « analyse » est la vôtre…

          2. OscarAbine

            Oh, j’oubliais.
            Je ne vois pas bien ce qui vous a « frappé », il ne m’a pas semblé avoir donné un quelconque avis sur la guerre menée par la Russie en Ukraine (tournure de phrase délibérément choisie ^^).

            En quoi, donc, y a-t-il quelque chose de « frappant » dans mes propos ?

  1. Franck

    Bonjour
    Contrairement au deux commentaires précédents je ne vois pas le problème d’écrire un article.
    Le fait que Heurtel signe en Russie n’est absolument pas étonnant. Il avait des contacts avant l’Euro
    Après il connaît les conséquences.
    Bonne soirée

    1. langer

      Le problème n’est pas d’écrire un article là dessus, mais le ton employé.
      Il n’y a aucune neutralité sur l’exposition des faits.

      Un joueur X à signé avec une équipe russe après l’euro de basket.
      Il s’expose à une exclusion de l’EDF.

      C’est pourtant simple.

      1. OscarAbine

        Langer,
        Ne pas avoir de « neutralité », c’est le principe d’un éditorial ou d’une tribune : on y expose des points de vue, des opinions.
        Ce n’est pas un « article » au sens propre du terme qui, sans pour autant être forcément neutre (un avis peut être donné aussi dans un article, comme une opinion), est surtout consacré au factuel.

        Pour le reste, je ne crois pas que cela soit aussi simple que vous le pensez : annoncer sa signature en Russie trois jours après la fin de l’Euro, cela signifie clairement que des tractations concrètes, voire une signature, avaient eu lieu avant le début de l’Euro. Partant de là, et alors que le joueur a signé un engagement sur l’honneur de ne pas faire une telle chose, comment qualifier ce joueur et son comportement ?

  2. OttoNaumme

    Je suis abasourdi par la violence des commentaires suivant cet éditorial (et encore, l’un le comparant de manière écoeurante à des événements du passé a – heureusement je trouve – été supprimé).
    D’une part parce que, factuellement, Heurtel s’est parjuré, ce qui n’est pas à son honneur.
    D’autre part parce que hormis « torchon », « conneries » ou « CM1 », je ne vois aucun argument dans ces commentaires venant alimenter un débat, seulement des tombereaux d’insultes.
    J’ai du mal à comprendre ce genre de réactions.
    Heurtel se montre lamentable dans cette affaire, cela mérite d’être dit.

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019