Eurobasket : Aleksander Sekulić, coach de la Slovénie : « Personnellement, je n’ai pas vu de problèmes »

Dans une interview à Siol, le coach de la Slovénie Aleksander Sekulić est revenu sur l’échec de son équipe à l’EuroBasket. Les champions d’Europe en titre ont été éliminés en quart-de-finale, ce qui fut une énorme surprise.

Incontestablement, dans son discours, Aleksander Sekulić veut relativiser le faux-pas de son équipe.

« Tout comme nous attendons avec impatience les succès et les bons résultats, nous devons parfois traverser une mauvaise période, dit-il. Les choses et les résultats qui se sont produits au Championnat d’Europe ne sont même pas catastrophiquement mauvais à mon avis. Mais nous avions de grandes attentes, et c’est pourquoi cette déception est encore plus grande pour tout le monde. Personnellement, je n’ai pas encore analysé ce match contre la Pologne, car le temps manquait. Après notre retour en Slovénie, j’ai pris quelques jours pour me reposer, puis les préparatifs du club sont venus vite, car le début de la nouvelle saison va bientôt être là. Mais on va certainement analyser tout le championnat avec tout le staff d’ici peu, pas seulement ce dernier match.

Revenant tout de même sur le déroulé du match contre la Pologne, il explique :

« L’idée était de faire le maximum en défense et en première mi-temps, nous avons tout fait sauf jouer une bonne défense. Nous avons connu un effondrement collectif au deuxième quart-temps, surtout dans les cinq dernières minutes du deuxième quart-temps. Le point positif dans tout ça, c’est qu’on a su trouver le moyen de se remettre dans le match en pratiquement cinq, six minutes dans le troisième quart-temps. En fin de compte, cependant, nous n’étions pas assez intelligents et concentrés pour tourner le match en notre faveur. On a fait beaucoup trop d’erreurs défensives et on a laissé les Polonais s’imposer. Si le deuxième quart-temps a été vraiment désastreux, le troisième a été fantastique. Si on ne veut pas chercher que du négatif dans ce match, au moins cette troisième partie est quelque chose de bien, mais malheureusement, au final, seule la défaite compte. »

Le coach slovène balaye l’idée comme quoi un malaise s’était installé dans l’équipe après la défaite face à la Bosnie-Herzégovine.

« Personnellement, je n’ai pas vu de problèmes. Comme je l’ai déjà dit, le plus gros problème était nos attentes, qui étaient élevées, et les attentes du public avant le championnat, lorsque nous avons occupé les sommets des bookmakers dans divers pronostics. Tout cela a amené une certaine nervosité dans les matches, comme ceux contre la Hongrie, la Bosnie-Herzégovine, la Belgique et puis aussi celui contre la Pologne. C’est juste que personne ne veut perdre un match, mais quand les choses ne se passent pas comme prévu, il y a encore plus de nervosité (…) Je pense que le plus grand chaos et tumulte a été créé aux yeux du public. Tout était très gonflé. Vous devez comprendre qu’après ce match contre la Bosnie, nous avons battu l’Allemagne et la France. Les choses qui se passent après le match, en particulier dans ces premières réactions juste après le match, sont pleines d’émotion. Même les propos des joueurs immédiatement après une défaite sont souvent sortis de leur contexte. Il est tout à fait possible que le but et le sens des propos de l’individu soient complètement différents de ce qui est alors présenté dans les médias. Dans les conversations avec les joueurs, je n’ai ressenti aucun problème ni dans le vestiaire immédiatement après le match ni après à l’hôtel. Au fond, cette défaite contre la Bosnie n’a fait que nous motiver encore plus pour les prochains matches. »

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019