Euroleague : l’AS Monaco s’offre le double tenant du titre après prolongation !

Teddy Perez
0

Pour sa première à domicile de la saison 2022-23, l’AS Monaco a décroché une victoire de prestige face à l’Anadolu Efes, double tenant du titre, après prolongation (95-92).

Dans sa salle Gaston-Médecin, fraîchement rénovée mais pas complètement remplie au coup d’envoi, l’AS Monaco a reçu le double tenant du titre de C1, et comment ! L’équipe de Sasa Obradovic a poussé l’Anadolu Efes jusqu’en prolongation, et l’a emporté avec la manière dans un duel digne du Final Four. La Roca Team a sans doute envoyé un message aux autres grands d’Europe par la même occasion.

En s’imposant après prolongation dans un duel haletant (95-92), les Monégasques ont montré qu’ils étaient à la hauteur de l’événement. Notamment le leader Mike James, auteur de 19 points à 5/14 aux tirs, 4 passes décisives et 4 interceptions, mais surtout l’homme à tout faire, Alpha Diallo (15 points, 9 rebonds et 7 passes décisives).

Du côté de l’Anadolu, c’est la recrue estivale Will Clyburn qui a fait parler de son talent avec 27 points, 6 rebonds et 6 passes décisives tandis qu’en l’absence de Shane Larkin, le Serbe Vasilije Micic a évidemment été le premier créateur d’Efes (19 points et 8 passes).

Rodrigue Beaubois en jambes

Cette affiche a été un véritable festival offensif. Plus libérés en seconde période, les joueurs des deux équipes se sont livrés coup pour coup. Principal artificier de l’attaque turque, le Français Rodrigue Beaubois s’est fait remarquer aux retours des vestiaires. Il termine à 10 points, dont 7 dans le 3e quart-temps et un buzzer beater avec l’entame du dernier acte.

https://twitter.com/EuroLeague/status/1580629005916549121

Pour prendre l’ascendant, la Roca Team s’est appuyée sur une défense solide provoquant des contre-attaques florissantes. Les actions se sont suivies et les deux équipes sont restées au coude à coude. En témoigne un trois-points d’Adrien Moerman – face à son ancienne équipe – qui a été automatiquement annulé avec la réponse dans le corner d’Amath M’baye, ailier fort français qui l’a remplacé cet été.

Un money time de Final Four

En panne d’adresse durant toute la rencontre, Mike James a pris ses responsabilités lorsqu’il le fallait. Même s’il a loupé la balle de match à la toute fin du dernier quart-temps, l’Américain a porté son équipe vers le succès.

En patron, les Monégasques n’ont pas perdu la face. Alpha Diallo a été précieux dans l’overtime, les Stambouliotes ont à l’inversé craqué à l’adresse et sur la ligne des lancers. Sous le regard des mauvais soirs d’Ergin Ataman, Amath M’Baye a manqué trois fois la mire fatal dans les ultimes minutes.

Monaco remporte ainsi sa deuxième victoire en deux rencontres cette saison en Euroleague. La Roca Team se déplacera sur le parquet du Maccabi Tel-Aviv lors de la prochaine journée, Elie Okobo retrouvera face à lui un certain Lorenzo Brown, deux hommes qui s’était affrontés en finale de l’EuroBasket il y a même pas un mois.

Photo : Mike James (AS Monaco)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019