Auteur de 21 tirs à 3-points, l’insolente JDA Dijon fait chuter Blois

Clément Carton
0

Coleader surprise de Betclic Élite après quatre journées, le promu blésois a fini par concéder sa première défaite de la saison, à domicile, face à Dijon (107-74). La JDA termine a un sensationnel 21/34 à 3-points !

Le début de saison rêvé du promu Blois a pris fin samedi soir au Jeu de Paume. Après un début de match équilibré, les hommes de Mickaël Hay n’ont pas su se relever d’un 18-0 – déjà fatal – infligé dans le deuxième quart-temps.

Les Dijonnais n’ont jamais baissé la garde, grâce notamment à leur incroyable réussite à 3-points : 21/34 derrière l’arc (soit 62 % !), à une unité du record dans l’élite détenu par Cholet en 2010. David Holston (18 points, 7 passes) et Jonathan Rousselle (20 points, 5 passes) ont chacun inscrit six tirs primés, à 100 % de réussite pour le lutin américain. 

« Tout le monde se focalise sur notre pourcentage à 3-points, ce qui est normal, on en a mis 21, mais je ne crois pas que le match s’est uniquement joué là-dessus, affirme le coach de la JDA Dijon, Nenad Markovic, dans des propos repris par Le Bien Public. Le deuxième quart-temps a été le plus important : on a seulement autorisé 8 points et on en met 28. Quand l’équipe défend bien, est patiente et trouve les bons tirs, on peut scorer et ensuite enchaîner avec plus de confiance. Je tiens à féliciter Blois pour leur début de saison, ils sont promus et ils jouent bien, je m’attendais à un match plus compliqué car ils sont athlétiques et on a des problèmes face à ce type d’équipe en général. Mais je pense que c’est notre meilleur match jusque-là en championnat. »

> Les Mets font tomber Le Mans – Vincent Collet : « Victor Wembanyama a su magnifiquement se ressaisir »

« Ça servira pour la suite »

Le coach blésois, Mickaël Hay n’a pu que constater la supériorité dijonnaise. C’est un rappel à l’ordre dans une saison qui, rappelons-le, ne pouvait pas mieux commencer.

« On n’a jamais eu de jeu rapide, on n’a pas dominé comme lors des matches précédents. Cela veut dire que dans l’impact individuel et athlétique, on est moins bien qu’on a été. Ce (samedi) soir, à la limite je m’en fous complètement de la défaite, ils étaient beaucoup plus forts que nous, ils ont mis dedans comme des fous. On a su réagir offensivement en deuxième mi-temps face à la défense, ça servira pour la suite. Cela peut paraître paradoxal mais on a su garder la tête haute », a-t-il accordé, toujours dans Le Bien Public.

Photo : Jaime Smith (Tuan Nguyen)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019