Eurocup : à Brescia, Bourg tremble mais continue son sans faute

Teddy Perez
0

Le scénario a été plus haletant que prévu mais la JL Bourg arrache en Italie une 4e victoire (69-71) en Eurocup et reste invaincue dans la compétition.

À Brescia, le duel du haut de tableau de la poule A a tourné à l’avantage du visiteur français. La JL Bourg, devant au score du début jusqu’à la fin du match, n’est pas passée loin d’un revirement de situation dans ses ultimes secondes. Elle s’empare finalement d’un quatrième succès en autant de rencontres en Eurocup.

Son adversaire du soir n’a pas démérité mais c’est bien le collectif le plus sérieux, régulier et adroit qui sort gagnant après 40 minutes de jeu. Dès l’entame, la JL Bourg a pu compter sur son meilleur marqueur et MVP de la précédente journée, l’éblouissant Jordan Floyd. Grâce à son premier pas dévastateur, le meneur a inscrit 12 points rien que lors du premier quart-temps. À l’issue de celui-ci, les hommes de Frédéric Fauthoux s’offraient une légère avance de 16 à 20 (10′).

Bourg-en-Bresse aurait pu prendre le large bien plus tôt dans cette affiche. C’était sans compter sur ses trop nombreuses pertes de balles concédées et une défense de Brescia remise à niveau. Les Italiens revenaient même à deux points après un alley-oop d’Amedeo Della Valle, à la passe cette fois, vers Mike Cobbins (32-34, 18′).

Après la pause (34-39, 20′), le rythme de jeu s’est intensifié, jouant en la faveur de Bourg. Une pluie de trois-points a permis à la JL de reprendre un peu d’air peu importe la bonne forme de Brescia, en témoigne le shoot primé de Frantz Massenat (43-49, 25′). Quelques secondes plus tard, le duo emblématique Axel Julien – Alexandre Chassang permettait aux Burgiens d’établir le plus grand écart du match (43-55, 27′).

Un money time imprévu, sans conséquence

Dans le dernier quart-temps, la JL s’est faite peur. Les Italiens sont revenus à 6 points de leur hôte (56-62, 35′). Cela promettait un money time haletant, où chaque momemtum serait déterminant pour le sort de la rencontre. Flamboyant en première période, Jordan Floyd (22 points, 25 d’évaluation) a été mieux controlé aux retours des vestiaires. Il n’a pas su apporter tout son talent pour sortir Bourg de ce dur moment. À la différence d’Isiaha Mike (11 points, 9 rebonds, 2 contres), physique et libéré dans la raquette adverse.

Malgré cela, Brescia poursuivait sa remontée. À deux minutes de la fin, l’équipe d’Alessandro Magro était à 2 points des Français (64-66, 38′). Quelques secondes plus tard, les tirs longue distance marqués par Brescia ont continué, tout comme les fautes commises par Bourg. Le match a bien failli basculer quand John Petrucelli a réduit l’écart à un point seulement derrière l’arc (69-70, 15 secondes à jouer).

Remise en jeu pour la JL et faute automatique sur le porteur de balle, Jordan Floyd. Il inscrit un seul lancer-franc et permet à Brescia de s’offrir une balle de match (69-71, 5 secondes à jouer). Sur la dernière action du temps réglementaire, les Italiens préfèrent jouer le panier à deux points. Tai Odiase est trouvé dans la raquette et se lève au cercle à une seconde du terme. Son dunk se voit contrer par l’homme fort de cette seconde période : Isiaha Mike. Un stop décisif de l’intérieur et nouvelle victoire de Bourg-en-Bresse.

Avant la trêve de novembre, pour laisser place aux fenêtres de qualification à la coupe du monde 2023, la JL Bourg affrontera la SIG Strasbourg ce dimanche 6 novembre. Sur son nuage en Eurocup, elle retrouvera la compétition européenne le 22 novembre avec la réception du Frutti Extra Bursaspor, finaliste sortant, à Ekinox.

Boxscore Germani Brescia – JL Bourg / Calendrier Eurocup / Classement Eurocup

Photo : Isiaha Mike (Eurocup)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019