Eurocup : Paris n’y arrive toujours pas à domicile

Teddy Perez
0

Le scénario a été dantesque, mais c’est bien Gran Canaria qui a eu le fin mot de l’histoire. Mercredi soir, le Paris Basketball s’incline de nouveau à Carpentier (81-89).

Après sa victoire à Trente, le Paris Basketball voulait confirmer avec un troisième succès dans la compétition face à Gran Canaria et enfin débloquer son compteur à Carpentier. Tout ne s’est pas passé comme prévu sur le terrain pour les Parisiens. Dans un match aussi brouillon que spectaculaire, les hommes de Will Weaver ont encore buté dans leur antre.

Le combo guard Kyle Allman avait parfaitement lancé les siens en inscrivant les 9 premiers points de son équipe. Au score d’abord, il était aussi à la passe en délivrant un caviar d’alley-oop vers Juhann Begarin (11-7, 4e). Si Paris a pu compter sur ses exploits personnels, c’était plus complexe collectivement. Derrière l’arc, en partie, où les Parisiens n’ont pas trouvé leur rythme avec un 1/7 à trois-points (16-17, 10e).

Sans Jeremy Evans et avec un Ismael Kamagate à 4 fautes en 9 minutes, Paris était bien trop limité pour rivaliser avec les intérieurs de Gran Canaria, entre autres le Français Damien Inglis et l’international polonais Aleksander Balcerowski. À défaut de s’imposer dans les raquettes, c’est par le jeu rapide que Paris a résisté. Les quatre points consécutifs d’Axel Toupane, au lay-up puis au dunk, ont redonné de l’air à toute une salle (23-26, 14e).

Sans outrageusement dominer, Gran Canaria a toutefois gardé la main sur la première période. Par un jeu collectif mieux léché et des shoots peu académiques de John Shurna, Gran Canaria était devant à la pause (31-38, 20e).

Paris gâche la fête

Paris a montré un tout autre visage en seconde mi-temps. Mieux organisés, les coéquipiers d’Axel Toupane sont arrivés à recoller au score à la suite de contre-attaques primées (51-51, 28e). Le duo Allman – Begarin, éblouissant sur le parquet, a justement permis aux Parisiens de croire à un retour gagnant. Si le premier finit avec la meilleure marque du match (30 points, 42 évaluation), le second a enchaîné les actions décisives pour faire passer Paris devant à minutes du terme (54-53, 29e).

Les efforts défensifs du troisième quart-temps ont fini par payer pour Paris. Au quatrième, c’est plutôt en attaque que les acteurs se sont réalisés. Les deux équipes se sont renvoyées la balle, si bien que l’on se croyait de retour à Roland-Garros. À l’expérience et à distance (9/16 à trois-points en seconde mi-temps), Gran Canaria n’a jamais craqué, si bien que les espagnols s’offrent la victoire finale. A.J. Slaughter (24 points), au buzzer, crucifie un peu plus encore les Parisiens (81-89, 40e).

Avant la trêve de novembre, pour laisser place aux fenêtres de qualification à la coupe du monde 2023, le Paris Basketball affrontera Le Mans Basket ce dimanche 6 novembre. Il retrouvera la compétition européenne le 22 novembre face à Buducnost.

À Paris.

Boxscore Paris Basketball – Gran Canaria / Calendrier Eurocup / Classement Eurocup

Photo : Eurocup

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019