Monaco coleader de l’Euroleague après sa victoire sur l’Etoile Rouge !

Clément Carton
0

Vendredi soir, l’AS Monaco a profité de la défaite de Fenerbahçe combinée à sa victoire maîtrisée sur l’Etoile Rouge de Belgrade à Gaston-Médecin (85-77) pour prendre les rênes de l’Euroleague. 

Après six journées, la Roca Team est coleader de l’Euroleague ! Un scénario de moins en moins surprenant après son début de saison princier, dans la lignée de la victoire de la semaine dernière sur le parquet de l’Olympiakos. Cela a certes été rendu possible par la défaite de Fenerbahçe – jusqu’alors invaincu – sur le parquet de Barcelone (81-80), mais surtout grâce à son succès méthodique contre une Etoile Rouge de Belgrade accrocheuse.

Une fois n’est pas coutume, l’équipe de Sasa Obradovic a fait la différence défensivement en limitant notamment le meilleur marqueur de l’équipe serbe, Luca Vildoza, à 5 points à 1/6 aux tirs en 26 minutes. De l’autre côté du terrain, la Roca Team a longtemps fait preuve de maladresse (11/29 à 3-points au final) mais s’est montrée extrêmement disciplinée (4 pertes de balles). Et s’en est souvent remise à Mike James (21 points à 8/16 aux tirs) et Jordan Loyd (20 points à 7/12 aux tirs) à la création, tous deux étincelants en deuxième mi-temps.

Un succès maîtrisé

Devant des centaines de supporters serbes, des guests en veux-tu en voilà, et même… Timothé Luwawu-Cabarrot en tribunes, l’équipe de la Principauté a mis un peu de temps à trouver son rythme. Derrière après dix minutes (17-19), la Roca Team a alors haussé le ton défensivement pour stopper la moins bonne attaque de la compétition, puis elle est passée devant (26-24, 15e) grâce à la domination de son secteur intérieur (Donatas Motiejunas et Donta Hall, 8 points chacun à la pause). Sur un coup de génie au buzzer de la mi-temps, Mike James donnait – enfin – 7 points d’avance à l’ASM (38-31).

Bien aidé par Filip Petrusev (16 points, 12 rebonds), l’ancien de Châlons-Reims, Ben Bentil, auteur d’un match plein (14 points, 5 rebonds), avait réussi à ramener les Serbes à hauteur en tout début de troisième acte (38-38, 22e). Mais l’efficacité du duo James – Loyd a permis aux Monégasques de relancer la machine puis de compter 10 longueurs d’avance pour la première fois du match, sur un bijou de passe de Mike James vers Donatas Motiejunas (56-46, 28e). Malgré quelques rapprochés, l’Etoile Rouge n’a jamais réellement été en mesure de renverser la vapeur et a fini par mourir à 8 unités (85-77).

Peu voire pas du tout utilisés, Yakuba Ouattara, Matthew Strazel, Jaron Blossomgame et Yoan Makoundou auront sans doute plus d’occasions de se montrer dès dimanche contre Dijon en Betclic Elite, avant la trêve française puis un déplacement vendredi prochain à Valence. D’ici là, Monaco (5-1) est coleader de l’Euroleague avec Fenerbahçe, un adversaire qui viendra à Gaston-Médecin le 22 novembre prochain.

Boxscore Monaco – Etoile Rouge Belgrade / Calendrier Euroleague / Classement Euroleague

Photo : Mike James (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019