La Betclic Elite, une ligue qui fait confiance aux jeunes et à des joueurs de nombreuses nationalités

la rédaction
0

Le Centre international d’études du sport (CIES) et la Fédération Internationale ​​ont publié la onzième édition de l’International Basketball Migration Report 2022, ainsi que la deuxième édition de l’Evolution Report qui couvre les saisons de 2016-17 à 2021- 22.


Il y a eu plus de 10 000 transferts internationaux au cours de la saison 2021-22 – la première fois que ce nombre est atteint dans l’histoire de l’IBMR. Les chiffres pour les hommes et les femmes ont connu une augmentation significative.

Une ligue transfrontalière appelée BNXT League a été créée entre la Belgique et les Pays-Bas à côté de leurs ligues nationales respectives, en coopération avec les fédérations nationales respectives.

Le nombre d’acteurs étrangers reste élevé. L’Espagne, l’Allemagne, Israël, la France et l’Italie continuent d’être les ligues avec plus d’étrangers que de nationaux dans leur ligue. L’Espagne reste la ligue (liga Endesa) avec le pourcentage le plus élevé de joueurs étrangers et le plus grand nombre de nationalités. Dans 13 ligues sur 16, les clubs comptaient beaucoup sur les joueurs étrangers, avec un temps de jeu d’une moyenne de 20 minutes ou plus. À l’exception de la saison 2019-2020, les données sont restées largement cohérentes pour chaque ligue en ce qui concerne le nombre de matchs joués, l’âge moyen et la taille moyenne des joueurs. Il y a eu une croissance constante du nombre total de points marqués dans les ligues combinées. Les raisons sont considérées comme étant le rythme du jeu qui devient encore plus intense, ainsi que des styles de jeu plus offensifs.

En ce qui concerne spécifiquement la France, on peut retenir qu’elle est le troisième pays en nombre de joueurs/joueuses exportées après les Etats-Unis et l’Espagne, et la cinquième pour les exportations derrière l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie et les Etats-Unis.

La France est 6e au nombre d’agents (21). Un domaine où les Américains (242) dominent là aussi. Elle n’apparait pas dans le top 10 des pays où les clubs sont impliqués dans des procédures auprès du BAT (Basketball Arbitral Tribunal). C’est toujours la Turquie qui est le cancre de la classe (408) loin devant l’Italie (150), la Grèce (144) et la Russie (96).

Sinon le Japon et l’Espagne, la Betclic Elite est la ligue où la moyenne d’âge (26,9) est la plus élevée alors que la moyenne de taille (1,965 m) ne l’est pas. 36 nationalités sont représentées en Betclic Elite, ce qui assure une deuxième place sur le podium loin derrière l’Espagne (55), une véritable Tour de Babel.

Le pourcentage de joueurs nationaux U21 (19,7%) est bon puisque la Betclic Elite est seulement devancée par des ligues mineures (Brésil, Argentine et BNXT). Le Paris Basketball était classé à la 7e place mondiale avec 14 minutes accordées par match à ses U21.

Voir le rapport ICI.

Photo : Juhann Begarin (Paris Basketball, Thomas Savoja)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019