Euroleague : le Real Madrid résiste à l’Anadolu Efes mais s’inquiète pour Guerschon Yabusele

Clément Carton
0

Dans un remake de la finale d’Euroleague 2022, le Real Madrid a pris le dessus sur l’Anadolu Efes (94-85) mais a vu Guerschon Yabusele rentrer aux vestiaires prématurément, touché au genou.

Le Real Madrid traverse en ce moment une crise de résultats qui l’oblige notamment à réfléchir au futur de son entraîneur Chus Mateo. Cette victoire contre le tenant du titre, qui l’avait empêché de soulever le trophée la saison dernière, doit tout de même rassurer les dirigeants.

L’avance de 7 points à la fin du premier quart-temps (26-19) n’a fait que grandir jusqu’à la fin du troisième quart (66-51, 26e) avant que l’Anadolu Efes ne se lance dans une remontée folle (69-67, 32e). Mais un nouveau 10-2 a eu raison des espoirs turcs et Madrid a consolidé son quatrième succès (94-85) de la saison européenne en sept rencontres avant la réception de l’Alba Berlin jeudi prochain.

« Nous avions joué de mauvais matches dernièrement, mais celui-ci en est un très bon. Il doit nous mener dans la direction que nous voulons. Tout le monde a marqué, tout le monde s’est passé le ballon, et c’est ainsi que nous voulons jouer », a confié le pivot français Vincent Poirier (13 points, 5 rebonds pour 17 d’évaluation en 17 minutes).

Inquiétude pour Guerschon Yabusele

L’autre Français du Real Madrid, Guerschon Yabusele, avait démarré tambour battant en inscrivant ses 11 points dans le premier quart-temps puis de grimacer, tenter de revenir, et finalement rejoindre les vestiaires au troisième quart en raison d’un torsion au genou. Ce qui risque de remplir un peu plus l’infirmerie madrilène déjà composée de Carlos Alocen (genou), Fabien Causeur (jambe), Rudy Fernandez (poignet), Anthony Randolph (genou) et Nigel Williams-Goss (pied)…

Petr Cornelie (4 points, 3 rebonds) a aussi participé à la victoire. Côté Efes, Rodrigue Beaubois, de retour de blessure (mollet), a lui inscrit 2 points en 19 minutes quand Amath M’Baye est reparti avec une feuille de stats vierge si ce n’est 4 rebonds. Will Clyburn (25 points et 9 rebonds) termine meilleur marqueur des Turcs.

Mine de rien, l’Anadolu Efes, comme la saison dernière, se retrouve déjà dans une forme de danger car toujours sans victoire à l’extérieur et avec un bilan de 2-5, ce qui promet au champion d’Europe en titre de devoir cravacher pour refaire son retard.

300 : c’est le nombre de contres réalisés par le Madrilène Walter Tavares (30 ans) en Euroleague. Seul son adversaire du soir, Bryant Dunston, en compte davantage (313) mais avec quelques années en plus.

Photo : Guerschon Yabusele (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019