Qualif. Coupe du monde : Lituanie – France, choc de style et lumière sur la jeunesse

Malgré son inexpérience, l’équipe de France veut faire un grand pas vers une qualification à la Coupe du monde 2023 (25 août – 10 septembre). La Lituanie, le leader du groupe K, la reçoit avec un effectif tout aussi remanié.

Coup d’envoi de Lituanie – France ce vendredi à 18h30, à suivre sur France 4 et BeIN Sports 2.

Deux mois après leur confrontation à l’EuroBasket, la Lituanie et la France se retrouvent dans une toute autre configuration. Les joueurs NBA et Euroleague sont restés en club et seuls cinq basketteurs – sur vingt-quatre – présents au championnat d’Europe en septembre dernier composent l’affiche de ce vendredi soir.

Andrew Albicy, le seul vice-champion d’Europe de la liste, est le capitaine lors de ce rassemblement. Il est de loin le Bleu le plus capé de l’effectif de Vincent Collet avec ses 86 sélections. Sa 87e représentation avec la Team France s’organise autour d’une jeunesse talentueuse et d’un secteur intérieur totalement novice.

Sur les 12 noms partis à Panevezys, cinq d’entre eux ne possèdent encore aucune sélection sous le maillot tricolore. Les Parisiens Ismael Kamagate et Juhann Begarin, le second de Gran Canaria Damien Inglis et le Monégasque Yoan Makoundou font partis des petits nouveaux… avec un certain Victor Wembanyama, 18 ans, dont la première s’annonce particulièrement scrutée.

« On est conscient que cette équipe a un manque de repère. Il faudra s’appuyer sur les grandes qualités individuelles de l’effectif. Sur le talent, sur la générosité, et la vaillance de tous » prévenait Vincent Collet au rassemblement des Bleus à Nanterre. Meilleure défense des qualifications (62,4 points encaissés), cette équipe de France « nouvelle génération » devra viser la même ligne statistique ce soir, mais le défi est de taille. La verticalité et l’athlétisme de sa formation peuvent toutefois l’aider à limiter des erreurs de communication, inévitablement présentes lorsqu’un groupe débute ensemble.

Une première place à glaner

Les deux derniers matches des éliminatoires joués à l’extérieur n’ont pas réussi aux Français. Après s’être inclinés de 1 point en juillet dernier au Monténégro, les Bleus se sont faits surprendre en Bosnie-Herzégovine à quelques jours de l’EuroBasket. Des revers qui ont porté le bilan de l’équipe de France à 6 victoires pour 2 défaites, deuxième du groupe K, avant la cinquième et avant dernière fenêtre de qualification au mondial 2023.

Quant à elle, la Lituanie a gagné 7 de ses 8 matches, représentant alors le meilleur bilan de toutes les poules avec la Finlande, l’Allemagne et l’Espagne. Chez elle, la Lituanie peut assurer sa qualification dès ce soir en battant les Bleus. La sélection balte ne comprend pas les mêmes pièces qui ont fait son succès lors des éliminatoires de cet été, mais elle a de quoi jouer un mauvais tour aux Français. L’ailier-fort d’expérience Mindaugas Kuzminskas, et son shoot fiable, fait figure de principale menace du côté lituanien.

L’école lituanienne a aussi pour habitude de produire des talents générationnels. Mantas Rubštavičius (1,98 m, 20 ans) en fait partie. Le grand espoir du pays n’a pas encore porté le maillot national. Il s’est contenté de briller comme personne à l’Euro U20, où il est devenu le joueur le plus productif en attaque de tout le tournoi avec une moyenne de 19,7 points et une médaille d’argent récoltée en prime. Lituanie – France, à chacun son prospect.

Photo : Andrew Albicy / Victor Wembanyama (montage Basket Europe)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019