Luca Banchi, coach Strasbourg : « L’énergie est là, mais nous avons trop d’anxiété dans notre façon de jouer »

la rédaction
0

Ce n’est pas un moment de gloire, mais comme l’a déclaré son nouveau coach italien, Luca Banchi, l’essentiel était pour la SIG Strasbourg de s’assurer la victoire sur Fos/Mer (80-76).

La SIG est encore bonne dernière de la Betclic Elite, mais a ainsi doublé son capital points. Ce fut fait dans la douleur et malgré une faiblesse au rebond (34-46).

« Il y avait beaucoup de pression, de stress et d’anxiété autour de ce match. C’est bien de célébrer cette victoire car on avait besoin de ça. Nous avons très bien commencé le match en affichant le bon niveau d’énergie et avec de bons apports de la part du banc pour garder le bon niveau d’agressivité. Notre défense était bien en place. Nous avons globalement fait un bon travail durant la 1ère mi-temps pour contrôler le rebond. Quand tu joues face à une équipe aussi athlétique il y a des choses qui sautent aux yeux et il est clair qu’il nous a manqué de la taille. Kaspars (Berzins) a essayé de nous aider, mais ça ne suffisait pas aux côtés de Bodian (Massa). Néanmoins il faut reconnaître que d’autres ont fait un bon travail comme Léo et Matt. Ils ont su apporter à pas mal de niveaux afin d’amener de la densité dans la raquette. Thompson a eu clairement trop de deuxièmes chances pour marquer, mais heureusement à la fin nous avons gagné. J’espère maintenant que l’équipe va aller de l’avant, prendre confiance et surtout prendre conscience qu’elle mérite de jouer un bien meilleur basket en proposant de meilleures exécutions. Certaines erreurs qu’on a montrées ce soir ne sont pas le fruit de l’adversaire, mais simplement à cause de notre anxiété. C’est quelque chose que nous devons absolument supprimer de notre jeu. Notre futur dépend de ça. La victoire était la priorité, c’est fait. Maintenant il faut analyser et surtout mieux comprendre comment et qui peut aider le plus et au meilleur moment. Nous devons avoir plus confiance en nous. L’énergie est là, mais, une nouvelle fois, nous avons trop d’anxiété dans notre façon de jouer. L’exemple ce soir est le dunk manqué. Si on le met, on clôt le match. On le manque et derrière on abandonne et on prend 10-0. Ce n’est pas possible. Il va falloir ajuster cela pour progresser dès le prochain match ».

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019