Qualif. EuroBasket 2023 : les Bleues brillent de cent feux contre la Finlande

Jeudi soir, l’équipe de France féminine s’est montré très séduisante. Devant son public à Saint-Chamond, elle n’a fait qu’une bouchée de la Finlande (103-77). Les Bleues ont rendez-vous avec l’Ukraine à Roanne ce dimanche, contre un adversaire qui est lourdement tombé en Lituanie un peu plus tôt dans la soirée.

C’est une soirée parfaite pour l’équipe de France. Non seulement les Bleues ont dominé linéairement la Finlande, 59e nation mondiale, avec l’art et la manière. Mais elles ont également profité d’une vraie belle communion avec le public de Saint-Chamond dans une magnifique Arena flambant neuve et ses 4 200 supporters. Elles bénéficient aussi indirectement de la défaite de 19 points des Ukrainiennes en Lituanie (81-62), soit le même écart qu’elles avaient infligé elles-mêmes aux Bleues, se replaçant ainsi en tête de leur groupe avant d’affronter… l’Ukraine ce dimanche. Une nation dont le déplacement à Roanne est d’ailleurs financé par la fédération française de basket. 

Jeudi soir, on retiendra la maîtrise globale d’une équipe de France très efficace des deux côtés du terrain. Toutes les joueuses ont contribué, ce qui ne rend le succès que plus abouti. Entre autres, Marine Johannès (16 points à 7/11 aux tirs, 4 rebonds, 4 passes) a fait soulever la foule plus d’une fois, la capitaine Sarah Michel a été très efficace (12 points à 5/5 aux tirs, 4 interceptions), Migna Touré aussi (15 points, 3 passes, 2 interceptions) et Valériane Vukosavljevic, de retour après un an loin des Bleues, a confirmé son excellente forme depuis le début de la saison (15 points, 4 passes, 3 rebonds). On retiendra aussi la première éclatante de Janelle Salaün (12 points à 5/6 aux tirs), avant sa sortie sur blessure – sans gravité – dans le troisième quart.

Des Bleues sérieuses et généreuses

Si l’on excepte les trois premières minutes où les Finlandaises ont réussi peu ou prou tout ce qu’elles ont tenté (4-8, 3e), l’équipe de France a nettement dominé son sujet. Les Bleues ont pris la tête après cinq minutes de jeu (13-12, 5e) pour ne plus jamais la lâcher. Les coéquipières de Valériane Vukosavljevic ont infligé un 11-0 en quatre minutes (21-12, 8e). Dans le premier acte, elles ont développé un jeu offensif séduisant, collectif, et avec de l’adresse malgré quelques pertes de balle. 

Surtout, face à une équipe qui ne survivait que par le tir extérieur, les filles de Jean-Aimé Toupane pouvaient s’appuyer sur une grosse intensité défensive, à l’image de Pauline Astier, qui a multiplié les interceptions, comme Migna Touré, qui en convertissait d’ailleurs une en 2+1. Dominatrices dans de nombreux secteurs de jeu, hormis le rebond (9 rebonds offensifs à la pause pour les Finlandaises), les Tricolores se sont progressivement détachées, sans soucis.

Janelle Salaün inscrivait son premier chez les Bleues sur une offrande de Marine Johannès pour donner 10 points d’avance à la France (32-21, 14e). Quelques minutes plus tard, Sarah Michel passait la barre des 15 points d’écart. Pendant ce temps, la star finlandaise Awak Kuier était parfaitement muselée (4 points à 1/11 aux tirs et 3 fautes à la pause). Résultat : les Bleues rentraient aux vestiaires avec 16 points d’écart et une confiance boostée (47-31).

Les Bleues en total contrôle

La deuxième mi-temps fut un bis repetita. La barre des 20 points d’écart était franchie dès le retour des vestiaires sur un shoot sur une jambe de Marine Johannès, en totale confiance, qui, lorsqu’elle ne marquait pas, distribuait nombre de caviars (51-31, 32e). Si l’on excepte les sorties sur blessure d’Helena Ciak, revenue sur le banc en milieu de troisième quart-temps, et celle de Janelle Salaün, auteure jusqu’alors d’une première éclatante et contrainte de rejoindre les vestiaires, tout a souri aux Bleues (75-54, 30e).

Dans l’ultime quart-temps, l’éphémère passage en zone des Finlandaises n’a pas perturbé des Bleues bien décidées à soigner leur point average… et à franchir la barre des 100 points. Contrat rempli (103-77) ! De bon augure avant le choc contre l’Ukraine, un match capital pour prendre une option sur la qualification à l’EuroBasket. Les Bleues ont désormais leur destin en mains.

A Saint-Chamond.

Boxscore France – Finlande / Classement Groupe / Calendrier qualif. EuroBasket 2023

Photo : Marine Johannès (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. VALLE DIDIER

    Comment peut-on, en 2022, avoir une retransmission aussi nullissime que celle proposée par SportEnFrance ? Sur YouTube la rencontre Lituanie Ukraine se regardait sans problèmes.

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019