Chronique – Le mental dans le basket : ces détails qui n’en sont pas

Chaque mois, Basket Europe vous propose une nouvelle chronique, une vraie Masterclass sur un aspect important mais souvent négligé : le mental. Focus sur ces détails qui font la différence dans le sport de très haut niveau.

Seul à trois-points dans le corner, Élie Okobo regarde Jaron Blossomgame faire la passe à Mike James, qui prend un tir contesté avec 4 secondes au chrono pour tenter d’égaliser à 96 partout et emmener le match contre Fenerbahçe en prolongation. Sur l’action qui précède, le coach monégasque Sasa Obradovic se prend la tête à deux mains et regarde, dépité, Donta Hall sortir pour cinq fautes. L’intérieur américain vient de commettre une faute sur Nigel Hayes-Davis (82 % en carrière aux lancers), alors qu’il demandait à Alpha Diallo quelques secondes plus tôt de faire faute sur Nick Calathes (55 % en carrière sur la ligne et seulement à 1/2 depuis le début de la saison en Euroleague), en possession du ballon juste avant.

À l’Astroballe, forte d’une dernière défense dure sur un tir à trois points contesté, l’ASVEL pensait s’être mise dans de bonnes dispositions pour avoir une dernière chance de remporter le match contre le Bayern Munich. Mais à -1 et 10 secondes à jouer (74-75), les joueurs du Bayern, plus déterminés à récupérer le rebond offensif, ont gagné le droit de rester maîtres de leur destin. Pire, pendant les cinq secondes qui ont suivi, trois joueurs villeurbannais différents ont défendu sur le porteur de balle sans faire faute. Le temps restant a ainsi servi aux Bavarois de se rappeler leur enfance en jouant à cache-cache pour faire écouler les ultimes secondes de ce match à suspense.

Manque de lucidité, défaut de communication, accumulation de stress, problème de concentration, mauvaise gestion de l’adversité… ces deux exemples pris sur deux des derniers matches des représentants français en Euroleague sont un témoignage que de tous petits détails peuvent suffire à faire basculer une rencontre, à établir de grandes choses. Est-il possible que ces détails puissent avoir un impact significatif sur les résultats de son équipe et d’une performance sur le terrain ?

« Les gens ne décident pas de leur futur, ils décident de leurs habitudes et leurs habitudes décident de leur futur »

Au début, il peut sembler que de minuscules ajustements n’ont pas d’importance. Démarrer une routine comme méditer pendant une minute ou utiliser une technique de visualisation chaque jour ne fera probablement pas une grande différence dans sa performance du jour. Mais si ces changements modestes deviennent réguliers, alors il est possible que l’équilibre dans son jeu finisse par se modifier. C’est comme si un seul grain de sable tombait du bon côté de la balance.

C’est une recette vue et revue : plus l’effort est régulier, plus les bonnes habitudes sont faciles à conserver. Le succès n’est ni un but à atteindre ni une ligne d’arrivée à franchir. Il s’agit d’une méthode pour s’améliorer et d’un processus continu. Si vous avez des difficultés à modifier vos comportements, le problème ne vient pas de vous. Ce n’est pas que vous ne voulez pas changer ; le problème est que vous ne savez pas comment changer. C’est pourquoi vous retombez constamment dans de vieux comportements.

« Un rien peut tout changer ! » – James Clear

Vous pouvez développer de meilleures routines et techniques en étant précis au sujet d’une habitude car il y a des moments où il est difficile de s’en souvenir. Il y aura des moments où vous n’aurez pas envie de commencer, et pour cette raison, vous devrez rendre l’habitude attrayante. Si vous pensez qu’une habitude est trop difficile pour vous, vous devrez trouver un moyen de la simplifier. Et il y aura des moments où vous ne voudrez plus continuer, alors vous devrez trouver un moyen de la rendre satisfaisante.

CHRONIQUE – LE MENTAL DANS LE BASKET
Episode 1 – Les bases de la préparation mentale
Episode 2 – La méditation, l’outil mystique de la performance
Episode 3 – Le périlleux exercice du lancer-franc
Episode 4 – Fonda-mental

Vous devez toujours être à la recherche de la prochaine façon d’améliorer de 1 % votre jeu. Les joueurs de basket de haut niveau s’entraînent ou passent leur temps à chercher la meilleure façon de performer. Pourtant, sur les fins de match à enjeu, rares sont les joueurs en contrôle de la situation.

Ayez l’humilité de reconnaître qu’il vous reste du chemin à parcourir, soyez-en conscient et prenez votre destin en main en ciblant un travail mental personnalisé qui vous fera passer un cap dans votre évolution. Vous en sortirez gagnant sur et en dehors du terrain.

Inspiré du livre « Un rien peut tout changer » de James Clear

Nico BOURGADE
Coach en performance mentale – Certifié en hypnose pour les performances sportives – Titulaire du Brevet d’Etat de basket 1
Tél. : 06 28 18 40 29
Mail : mentalperformancecoachnico@gmail.com

Photo : FIBA, montage Basket Europe

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019