Euroleague : Monaco s’adjuge le mano-a-mano contre l’ASVEL !

Clément Carton
0

Dans un duel ultra serré pendant trois quart-temps ce jeudi soir, l’ASVEL a fini par payer son indiscipline (21 pertes de balles) dans les dix dernières minutes (75-84). Monaco se replace provisoirement sur le podium de l’Euroleague quand Lyon-Villeurbanne reste bloqué dans le wagon arrière.

ASVEL – Monaco, c’est désormais un classique, un vrai. Celui-ci a clairement tenu ses promesses pendant la majeure partie du match. C’était en plus jeudi soir des retrouvailles attendues, lors du premier remake de la dernière finale de Betclic Élite depuis l’incroyable match 5 du mois de juin dernier.

À l’Astroballe, dans une rencontre particulièrement équilibrée (20-20, 45-45, 60-60, 75-84), la Roca Team a pris le dessus dans l’ultime quart-temps. Les 21 pertes de balles villeurbannaises (contre 11 pour Monaco) ont fini par peser lourd dans la balance.

L’ASVEL subit ainsi sa cinquième défaite consécutive en Euroleague après la dernière – lourde – du Panathinaïkos tandis que Monaco débute une nouvelle série avec un deuxième succès de rang.

Un mano-a-mano ultra serré

Impossible de compter le nombre de changements de leaders lors des 20 premières minutes tant ils furent nombreux. À commencer par un premier acte serré et tendu (20-20). D’un côté, les Monégasques manquaient d’adresse (0/6 à 3-points) mais furent plus agressifs (7 fautes provoquées à 4), se reposant sur les 9 points de Mike James en dix minutes. De l’autre, les Villeurbannais, Jonah Mathews en tête de liste, inscrivaient des tirs difficiles mais faisaient preuve d’une grande indiscipline (6 pertes de balles, trois fautes offensives).

Les cinq premières minutes du deuxième quart-temps furent du même acabit avec les bons passages de Parker Jackson-Cartwright et Alex Tyus d’un côté et ceux de Donatas Motiejunas et Alpha Diallo, avant que Monaco ne crée le premier écart (33-39, 17e). Incendie éteint instantanément par Yves Pons, auteur d’un chasedown block sur Jordan Loyd puis d’une claquette dunk en très haute altitude (38-39, 18e). De quoi redonner de l’énergie aux hommes de T.J. Parker, qui se faisaient rejoindre au buzzer de la mi-temps par Jordan Loyd (45-45).

La Roca Team plus forte dans le finish

Le troisième acte était un copier-coller de la première mi-temps. Aucune des deux équipes n’est parvenue à se détacher. Bis repetita : l’ASVEL continuait de perdre de nombreux ballons et Monaco n’arrivait pas à prendre le large. Retin Obasohan égalisait à la dernière seconde du quart-temps après un petit pont sur Donatas Motiejunas (60-60) !

Ce fut finalement dans le quatrième-quart qu’une équipe a pris l’ascendant sur l’autre. À ce jeu, Monaco a été plus solide dans les duels. David Lighty, incertain avant le match (genou), a bien tenté de maintenir l’ASVEL à flots après être resté muette pendant les 200 premières secondes du dernier acte (60-66, 34e) mais cela n’a pas suffi.

De retour à l’Astroballe pour la première fois depuis son titre de MVP des finales de Betclic Elite – et pas dans ses pompes jusqu’alors -, Elie Okobo a porté le coup de grâce à quatre minutes du terme en faisant passer la Roca Team pour la première fois à +10 (65-75, 36e). La tentative de retour fut vaine. À noter que le Monégasque John Brown est sorti sur civière dans la dernière minute, après de longues secondes qui ont fait redescendre la température de l’Astroballe, sur une fracture du sternum.

Les Monégasques Mike James et Donatas Motiejunas terminent co-meilleurs marqueurs de la rencontre avec 17 unités. Côté villeurbannais, Nando De Colo est passé à côté (2 points à 1/4 aux tirs, 4 passes décisives et 4 pertes de balles).

Les deux équipes se retrouveront vite… en championnat, dès mardi prochain, sur le Rocher, le 3e de leurs onze rencontres du mois de décembre. Mais avant, l’ASVEL ira à Beaublanc défier Limoges ce samedi soir puis Monaco accueillera Blois dimanche. Après ces deux matches, les deux équipes se rendront en Espagne pour affronter Barcelone et le Real Madrid. Programme coton !

À Villeurbanne.

Boxscore ASVEL – Monaco / Calendrier Euroleague / Classement Euroleague

Photo : Mike James (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019