La JL Bourg se mobilise pour le peuple ukrainien

Clément Carton
0

À l’occasion de la réception des Ukrainiens de Prometey mardi soir, la JL Bourg a lancé une opération d’envergure afin de récolter un maximum de dons auprès des particuliers et de matériel auprès des entreprises pour apporter son aide à l’Ukraine.

Mardi soir à Ekinox, la JL Bourg a remporté un sixième succès en sept matches d’Eurocup contre les Ukrainiens de Prometey (92-85, a.p.). Mais l’essentiel était ailleurs. Toujours impliqué dans des actions sociétales, le club de l’Ain a surtout lancé sa grande opération de solidarité envers le peuple ukrainien, souhaitée de longue date. « Dès le tirage au sort de la compétition cet été, nous avons ressenti la nécessité de travailler en profondeur sur une action via notre fonds de dotation « Think JL ». C’est dans l’ADN de notre club », explique le président Julien Desbottes.

La Jeu espère récolter un maximum de dons et de matériel de première nécessité auprès des particuliers et des entreprises, parmi ses 310 partenaires. Le premier lot d’aide humanitaire arrivera en Ukraine à la mi-janvier tandis que la grande collecte s’achèvera le soir du match retour, le 15 mars à Riga (Lettonie), où le club de la région de Dnipro s’est exilé en raison de la guerre – il est d’ailleurs en tête du championnat letto-estonien qu’il a intégré (10-1). 

« Nous voulons juste vivre dans un pays indépendant, pouvoir envoyer nos enfants à l’école et profiter de la vie » – Illya Sydorov

 « La ville de Dnipro et le BC Prometey symbolisent la résistance et la résilience par le sport. Les Ukrainiens ont besoin de groupes électrogènes, de radiateurs et de couvertures. C’est ce sur quoi nous allons nous concentrer. Le matériel collecté dans les entreprises sera récolté dans des conteneurs, puis acheminé par les Soldats de la paix (qui réunit d’anciens Casques bleus de l’ONU), qui nous apporteront leur crédibilité dans le transport de matériels en Ukraine car nous n’avons évidemment pas l’expérience d’aller dans des pays en conflit », détaille Didier Lamy, président du club affaires BB+.

Des permanences seront tenues les soirs de matches à Ekinox pour recueillir les chèques à l’ordre de « Think JL – Solidarité Ukraine », et il est par ailleurs possible de donner via une cagnotte en ligne. En attendant, les joueurs du BC Prometey continuent d’arpenter les parquets européens et d’arborer fièrement leur drapeau ukrainien, celui d’une nation libre.

Illya Sydorov, international ukrainien et joueur de Prometey :
« Je suis reconnaissant envers les Français de continuer à parler de la guerre, car la moitié du monde a oublié ce qu’il se passe dans notre pays depuis neuf mois. Des gens meurent tous les jours. Lundi, les Russes ont tiré plus de 70 missiles en deux heures, visant les sources d’énergie et les infrastructures. Ils essaient de mettre l’Ukraine dans un black-out total. L’hiver dans notre pays est très rude avec des températures de -7 °C actuellement, et les gens restent sans électricité pendant 18 heures de suite. C’est pour ça que nous apprécions beaucoup l’aide et le soutien des gens. Aujourd’hui, l’Ukraine est un bouclier pour toute l’Europe. Mais il faut comprendre que nous voulons juste vivre dans un pays indépendant, pouvoir envoyer nos enfants à l’école et profiter de la vie. Mardi était le jour des forces armées ukrainiennes. C’était un jour important car, parmi mes coéquipiers ukrainiens, tous connaissent quelqu’un qui combat : un frère ou un ami proche. Encore une fois, nous ne pouvons être que reconnaissants que vous continuiez à parler de la guerre pour que le monde nous entende. Ensemble, nous y mettrons fin. »

Photo : JL Bourg

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019