Au buzzer, Elie Okobo sort Monaco du piège de Berlin !

Teddy Perez
0

L’Euroleague ne cesse de nous faire vivre des scénarios rocambolesques ! Face à l’ALBA Berlin, dernier au classement, les Monégasques évitent le drame grâce à un tir au buzzer d’Elie Okobo (92-89).

Après sa défaite contre Barcelone, la Roca Team se corrige, non sans peine, en Euroleague. Les Monégasques assurent leur 10e victoire dans la compétition et infligent la 11e défaite consécutive à de valeureux berlinois. Poussés dans un jeu rapide et un festival à trois-points dont l’ALBA a le secret, les hommes de Sasa Obradovic se sont souvent oubliés. Ils semblaient même avoir fait le plus compliqué en sortie de première mi-temps (52-44). Mais les coéquipiers de l’incandescent Tim Schneider (15 points, 5/5 à trois-points) ne comptaient pas lâcher le morceau si facilement. Revenus à égalité à 17 secondes du terme, les visiteurs laissent s’échapper l’exploit de la soirée avec un tir magistral de l’International français Elie Okobo.

Il n’y a pas de match facile en Euroleague, c’est un fait, Monaco en a une nouvelle fois fait les frais. Tout laissait à croire que la Roca Team allait aisément s’en sortir. Le repos du grand Christ Koumadje, la sortie tôt dans la rencontre du scorer Jaleen Smith ou encore les 5 fautes rapidement prises par le métronome de l’équipe, Luke Sikma. Et pourtant, l’abnégation de l’ALBA, bien aidée par une réussite folle à distance (12/33 à trois-points), l’a fait tenir tête à l’armada monégasque.

Des premiers signaux inquiétants ?

Surprise par le défi physique imposés par les Allemands, la Roca Team a encore du s’appuyer sur les qualités individuelles de ses stars au moment où elle commençait à sérieusement s’essouffler. Dans un match à haute intensité, Monaco a sans doute ressenti les contrecoups d’un début de saison harassant. La défaite de mardi contre le Barça faisait déjà office de premier indice.

Mais ce soir, la force collective a payé. La lumière va naturellement se porter sur Elie Okobo, après un shoot dantesque. Pour autant, le ballon a cette fois circulé (25 passes décisives), faisant profiter les gâchettes Alpha Diallo (20 points, record de la saison) et Jaron Blossomgame (16 points). Quant au secteur intérieur, le bilan reste mitigé. Si Donatas Motiejunas et le bondissant Donta Hall ont brillé en attaque (20 points et 15 rebonds à eux deux), on ne peut pas en dire autant de la défense de leur cercle. En témoigne les percées en fin de rencontre de Johannes Thiemann, aussi à l’aise en l’air que sur la ligne des lancers-francs (14 points).

Le plan de Berlin a bien failli porter ses fruits. « Ils ont défendu en zone avec une boîte sur Mike James et moi » confiait Elie Okobo au micro de Skweet.tv. « On a mis du temps à s’adapter, quand ce n’était pas Mike, c’était moi qui était visé. » Poussés dans leur retranchements, les porteurs de balle monégasques ont tant bien que mal trouvé la solution. Sur jeu rapide notamment, mais surtout en s’effaçant au profit de leurs coéquipiers. En manque de réussite en début de semaine, Mike James a été davantage dans la distribution, sans forcer ses prises de tirs. Un choix bénéfique puisqu’il termine à 8 points (3/5), 7 passes décisives et 7 rebonds avec seulement une balle perdue.

Avec ce succès acquis au bout du suspens, Monaco reprend sa place de co-leader de l’Euroleague. La semaine, prochaine, il se déplacera à Milan chez une formation en panne en ce début de saison. Avant cela, la Roca Team se déplacera au Portel ce dimanche lors de la 13e journée de Betclic Elite.

Boxscore AS Monaco – ALBA Berlin / Calendrier Euroleague / Classement Euroleague

Photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019