Euroleague : défait en prolongation, Monaco tombe dans le piège du Fenerbahce

Teddy Perez
0

Dans un duel haletant au sommet du classement, Monaco a cédé la deuxième place au Fenerbahce (98-94, a.p.). Les 23 points de Mike James n’ont pas suffit lorsque les leaders Stambouliotes se sont réveillés au retour des vestiaires.

Monaco voulait faire oublier la lourde défaite concédée à Belgrade la semaine passée. C’est en partie chose faite, bien qu’elle engrange un deuxième revers consécutif en Euroleague au détriment d’un Fenerbahce désormais en tête de la compétition avant le match du Real Madrid vendredi.
La Roca Team a retrouvé un peu de défense et a su, cette fois, rivaliser à l’extérieur face à une grosse cylindrée. Même lorsque le match lui échappait dans les cinq dernières minutes du temps réglementaire, elle a tenu pour décrocher une ultime chance de victoire en prolongation. Sur le parquet du Fenerbahce, c’est alors le polyvalent Alpha Diallo (26 d’évaluation) qui a porté ses coéquipiers en panne d’adresse. Mais son travail n’a pas suffit à reprendre le match en main. En bons soldats, Nigel Hayes-Davis (18 points) – meilleur marqueur du match aller – et Marko Guduric (17 points) se sont partagé le scoring de l’overtime pour s’octroyer leur 13e succès de la saison.

Si les Monégasques ont réussi à contenir les forces Stambouliotes lors de la première période (39-47, 20e), celles-ci sont montées en puissance au fil de la rencontre jusqu’à renverser le cours du jeu en fin de troisième quart-temps. Johnathan Motley, MVP de la 19e journée, inscrivait cinq points consécutifs pour recoller au score à 55 partout à la 27e minute. Son meneur Scottie Wilbekin, quant à lui, s’offrait un shoot au buzzer avant le dernier acte (60-60, 30e).
Les efforts des joueurs de Dimitris Itoudis se sont poursuivis, en particulier ceux de l’intérieur Motley dans la raquette monégasque. Dans un match où les arbitres ont eu le coup de sifflet facile, les lancers-francs, fautes technique et antisportive se sont enchaînées, sans pour autant entacher la qualité d’un affrontement entre deux favoris de la compétition.

L’armada du Fenerbahce a fini par briser les joueurs du Rocher. Davantage présente au rebond qu’en début de match, elle a surtout pu compter sur sa somme d’individualités – quasiment – sans égale en Europe et au rendez-vous dans le moneytime. Son cinq majeur totalise à lui seul 74 de ses 98 points.

Mike James en chef d’orchestre, Yakuba Ouattara record

Avant un match de Mike James, on ne sait jamais à quoi s’attendre du meneur monégasque. Avec ses 23 points, 6 passes décisives et 6 rebonds et quelques actions décisives, il a été le parfait métronome d’une Roca Team combative mais en sacré manque de réussite aux tirs (8/24 à trois-points).
Son coéquipier Yakuba Ouattara a bien été le seul à pallier à l’adresse monégasque. Son 5/7 derrière l’arc lui fait porter son total de points à 19 unités, son record en Euroleague. C’est d’ailleurs sur la 1000e passe décisive de Mike James en Euroleague, que Yakuba Ouattara a fait basculer une première fois la rencontre avec un tir à trois-points marqué permettant à Monaco de passer enfin devant au scoring (27-28, 13e).

Malheureusement, on ne peut passer outre la contre-performance de la ligne arrière dans sa globalité. Elie Okobo et Jordan Loyd (0 point en 15 minutes), de retour de blessure, ont connu un jour sans. De la même manière, le secteur intérieur s’est peu à peu fait dominer par le Fenerbahce. Alors que Monaco avait capté 23 rebonds contre 15 en première mi-temps, la situation s’est inversé après la pause. Les turcs ont terminé avec 45 rebonds pris contre 42 pour Donta Hall, Donatas Motiejunas, Jaron Blossomgame et leurs partenaires.
Au fil des rencontres, il faut avouer que ce secteur intérieur devient le point faible des Monégasques, celui sur lequel les adversaires aiment appuyer. L’arrivée prochaine de Chima Moneke apportera fort heureusement davantage de densité physique et de qualités athlétiques.

La semaine prochaine, Monaco tentera de prendre sa revanche sur l’Olimpia Milan, lanterne rouge de l’Euroleague avant son match contre l’ASVEL demain. Avant cela, les hommes de Sasa Obradovic consolideront leur place de leader de Betclic Elite ce samedi avec la réception du SLUC Nancy.

Boxscore Fenerbahce – AS Monaco / Classement Euroleague / Calendrier Euroleague

Photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019