Euroleague : l’ASVEL maîtrise enfin son sujet et stoppe sa série noire à Milan !

Teddy Perez
0

Lyon-Villeurbanne trouve pour la première fois chemin de la victoire en 2023. Au coude à coude avec Milan durant toute la rencontre, l’ASVEL a admirablement contrôlé sa fin de match pour l’emporter 73 à 79.

Le scénario catastrophe ne s’est pas répété une sixième fois pour les Villeurbannais. Autoritaire et en réussite dans les derniers instants de la rencontre, l’ASVEL s’octroie une victoire essentielle à sa survie face à Milan, désormais lanterne rouge de l’Euroleague.

Comme souvent, l’ASVEL est passée par toutes les émotions dans sa rencontre. En contrôle lors de la première mi-temps (37-42, 20e), les Villeurbannais ont souffert des deux côtés du terrain au retour des vestiaires. Le duo Kyle Hines – Brandon Davies se jouant d’Alex Tyus et de Charles Kahudi, trop justes dans la raquette. Youssoupha Fall restait sur le banc pour des soucis de fautes (trois en première période). Quant à Yves Pons, l’athlète n’a pas passé une seconde sur le parquet ce soir.
Fort heureusement, le vent a tourné. À égalité avant l’entame du dernier acte (57 partout), le collectif français a réagi avec solidité et discipline pour faire craquer Milan.

Le bilan reste toujours négatif (7-13) mais elle a fait le nécessaire pour s’endormir avec le sourire. Un bon début, comme le souligne Nando De Colo au micro de Skweek.

Premier dans le championnat italien, le Milan d’Ettore Messina poursuit sa descente aux enfers sur la scène européenne. La pire attaque de la ligue a gâché une belle opportunité de se relancer et faire partie des clubs de son calibre, sur le plan financier tout du moins. À 4/21 à trois points et à cause, entre autres, d’une déconvenue sur la ligne des lancers-francs, Nicolo Melli et ses coéquipiers affichent l’habituelle grise mine.
Pourtant, Brandon Davies avait tout donné dans sa raquette pour décrocher le succès. 26 points et 8 rebonds pour le joueur du match. Le Français de Milan Timothé Luwawu-Cabarrot a lui aussi été dans ses beaux jours avec 16 points (dont 14 inscrits en première mi-temps) et 8 rebonds, avant d’être davantage mis sur la touche par son entraîneur en seconde période.

La fraîcheur Dee Bost, Jonah Mathews incandescent

Dee Bost et Jonah Mathews, héros de la soirée © Euroleague

Il a marqué 5 points et a distribué 6 passes décisives en 27 minutes de jeu, rien de bien exceptionnel en soit. Et pourtant, par son expérience, sa vitesse et son leadership, l’arrivée de Dee Bost sous les couleurs noires et blanches mettent du baume au coeur à une équipe parfois en panne d’inspiration en attaque.
Au cours d’un quatrième quart-temps qui filait entre les doigts de Villeurbanne, l’ancien meneur monégasque a été un des artisans de sa chevauchée victorieuse.

Menée 57-62 à huit minutes du terme, la formation française a inversé la tendance de la seconde période grâce à une action à cinq points décisive. À la suite d’une faute antisportive de Kyle Hines sifflée sur Youssoupha Fall, ce dernier a transformé ses deux lancers-francs. Amine Noua, longue distance, recollait quelques secondes plus tard à égalité (62-62, 32e). En un rien de temps, le momentum avait changé de côté. Le stop défensif villeurbannais, suivi de deux points de Fall servi par Dee Bost mettaient un coup derrière la tête aux Milanais.

Discret en première période, Jonah Mathews est alors sorti de sa boîte dans le moneytime. Avec ses deux bombes à trois-points, il faisait le break pour l’ASVEL (75-70, 37e). L’ailier américain termine au final à 17 points, égalisant une de ses meilleures performances de la saison.

Les hommes de T.J. Parker devront confirmer ce bel élan contre le Fenerbahce jeudi prochain. Avant cela, ils se déplaceront à l’Accor Arena affronter le Paris Basketball lors du premier match de la phase retour de Betclic Elite.

Boxscore Milan – ASVEL / Classement Euroleague / Calendrier Euroleague

Photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019