Betclic Elite : l’ASVEL s’empare du match de gala à l’Accor Arena

Dimanche soir en clôture de la 18e journée de Betclic Elite, l’ASVEL s’est rassurée en dominant largement le Paris Basketball en deuxième période (69-86). De quoi offrir un beau spectacle aux 11 300 spectateurs de l’Accor Arena.

Une poignée de jours après le match NBA dont sont sortis vainqueurs les Chicago Bulls, changement de décor à l’Accor Arena pour une affiche de Betclic Elite de gala : Paris Basketball – ASVEL. Devant plus de 11 300 spectateurs – un record pour le club de la capitale -, les Villeurbannais ont fait la différence dans une deuxième mi-temps maîtrisée. Portée par son trio (53 points et 83 d’évaluation à eux trois), l’équipe de T.J. Parker a pris le meilleur d’une équipe parisienne en panne d’adresse (3/24 à trois-points).

Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, Dee Bost a brillé avec 18 points à 7/9 aux tirs et 4 passes décisives pour 22 d’évaluation et le meilleur +/- de la rencontre tandis que Nando De Colo (20 points, 5 passes) et Youssoupha Fall (15 points, 8 rebonds) ont tout autant posé des problèmes à la défense parisienne.

« Il change beaucoup de choses, facilite le jeu pour les autres. C’est un patron sur le terrain », a su noter un T.J. Parker vainqueur de deux matches consécutifs en conférence de presse. Il faut dire qu’ajouter un Dee Bost dans une équipe encore en manque de repères offensifs est un atout majeur.

Paris passe à côté de son événement

Pourtant, Paris n’a pas démérité en première mi-temps. Menés d’un point à la pause (38-39, 20e) et de seulement 5 points avant l’entame du dernier acte, les hommes de Will Weaver ont fait jeu égal – ou presque – avec l’équipe d’Euroleague pendant 30 minutes. Finalement, c’est le physique des Villeurbannais qui a eu raison de la fin de match. L’absence de Kyle Allman (cheville) a aussi coûté aux Franciliens, plus loins de leur standing de ce début 2023, et avec bien moins de contre-attaques ce dimanche soir.

Défaillante à longue distance et en manque de jeu rapide, la formation parisienne a également été pénalisée par les fautes. Avec trois de ses joueurs à trois fautes dès la pause, le Paris Basketball s’est trop laissé faire au retour des vestiaires. Et ce malgré l’apport offensif de Tyrone Wallace (21 points).

Après une belle montée au classement, Paris est coupé dans son élan en championnat et descend à la 11e marche (8-10) pour commencer sa phase retour. De son côté, l’ASVEL (10-8) revient à la 5e place après deux revers en Betclic Elite. Les Villeurbannais auront l’occasion de confirmer leur regain de forme – et de sérieux – contre le Fenerbahce en Euroleague ce jeudi.

À Paris (Bercy).

Boxscore Paris Basketball – ASVEL / Calendrier Betclic Elite / Classement Betclic Elite

Photo : Nando De Colo (Thomas Savoja)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019