Chronique – Le mental dans le basket : Dans la tête d’un arbitre Euroleague

Chaque mois, Basket Europe vous propose une chronique, une vraie Masterclass sur un aspect important mais souvent négligé : le mental. Plongeons cette fois-ci dans la tête d’un arbitre d’Euroleague, dont le mental est testé à rude épreuve à chaque seconde sur le parquet.

Ce mois-ci, on vous emmène là où vous n’êtes sûrement jamais allé. Peut-être même n’auriez-vous jamais imaginé y entrer. Sébastien Clivaz, estampillé arbitre Euroleague, est un vrai passionné. Un homme authentique, père de famille, un mari, avec une grande personnalité. Il nous ouvre les portes de son jardin intérieur secret et de l’approche mentale chez les arbitres.

Sous les feux des critiques

Les critiques continuent de fuser sur l’arbitrage en NBA après la faute non sifflée sur LeBron James contre les Celtics il y a de ça quelques jours. Cela nous rappelle le pied en touche non sifflé de Nikola Mirotić avant de marquer son tir à 3-points égalisateur contre l’Étoile Rouge de Belgrade il y a quelques semaines en Euroleague.

Oui, les arbitres font des erreurs, parfois grossières, et parfois elles influencent même sur le résultat final. Quand cela arrive, cela met encore plus de pression sur les autres arbitres qui n’ont plus aucun droit à l’erreur, alors qu’ils n’ont rien à voir avec l’erreur en question. Quand il s’agit de performance, comme pour les joueurs, un arbitre est plus performant s’il est bien dans sa tête et non s’il est mis sous pression inutilement.

« Savoir expliquer sa décision » 

Sébastien Clivaz en discussion avec le coach du Bayern, Andrea Trinchieri © Beggysworld

Certains joueurs ou entraîneurs n’acceptent pas qu’un arbitre puisse se tromper mais comme pour tout un chacun, il s’agit, pour les arbitres aussi, de leur capacité à se reconcentrer sur le moment présent et avoir l’humilité de reconnaître quand ils se trompent. L’arbitre ne se moque pas du joueur lorsqu’il rate un tir facile, une passe ou défend mal. Il ne critique pas non plus un entraîneur qui ne trouve pas les solutions tactiques ou qui a des difficultés dans le management de son effectif. 

Pour Sébastien Clivaz, il s’agit surtout d’être en mesure d’expliquer pourquoi l’arbitre prend la décision de siffler ou pas une situation de jeu. Il est important de savoir communiquer avec les joueurs et les entraîneurs et ainsi leur prouver votre professionnalisme et, surtout, qu’ils comprennent la décision.

L’arbitre est un passionné, qui cherche à être le meilleur possible et qui subit une pression externe énorme. Quand verrons-nous un arbitre être félicité ou applaudi parce qu’il a bien arbitré ?

Un vrai jeu de rôles

Sébastien Clivaz © Beggysworld

Les arbitres sont testés à chaque match : par les entraîneurs qui mettent la pression dès qu’ils le peuvent pour prendre l’ascendant psychologique, par les joueurs dont certains ont été programmés à renier chaque faute sifflée à leur encontre, par les supporters… Dans tout ça, l’arbitre doit rester maître de ses décisions, en apprenant à aimer ce jeu de rôles instauré par les autres acteurs de la rencontre et jouer son propre rôle.

Pour notre arbitre en question, on peut comprendre certaines réactions, mais le plus important est qu’il faille toujours instaurer un respect mutuel, entre professionnels et entre êtres humains.

« Il faut être vraiment passionné par votre sport » 

Pas plus tard que le mardi 31 janvier 2023, les supporters du Fenerbahçe ont largement montré au corps arbitral leur mécontentement, l’un d’entre eux s’est même mis sur leur chemin à la mi-temps, alors que son équipe perdait de 21 points contre Olympiakos et ne mettait pas un pied devant l’autre.

Se faire huer, insulter, ou recevoir des briquets et autres pièces dans les salles de Grèce fait partie des légendes du basket. Les huées du public de Basket Landes lors de la dernière journée d’Euroleague Women le confirment, le décor est planté. Imaginez-vous devant 15 à 20 000 supporters en furie, qui ne vous laissent rien passer. « Il faut être vraiment passionné par votre sport », rappelle l’arbitre.

À découvrir chaque mois – notre chronique « le mental dans le basket »
Episode 1 – Les bases de la préparation mentale
Episode 2 – La méditation, l’outil mystique de la performance
Episode 3 – Le périlleux exercice du lancer-franc
Episode 4 – Fonda-mental
Episode 5 – Ces détails qui n’en sont pas
Episode 6 – L’importance de nos perceptions

Les incertitudes du règlement

Le basket est également un sport qui change constamment. Certaines règles ont évolué, comme pour les fautes commises pour arrêter le jeu en transition qui sont désormais sanctionnées par une antisportive, mais d’autres restent incertaines. Prenez le départ direct, 95% du temps le joueur fera marcher en levant son pied d’appui avant de poser le dribble. Certains arbitres le sifflent plus régulièrement que d’autres et les joueurs ne savent pas toujours ce qui leur est permis ou pas. 

En NBA, ce pas est légal, et sur les réseaux sociaux beaucoup le travaillent malgré l’infraction au règlement. Verrons-nous une évolution de la règle qui permettra le départ direct comme en NBA et donc favoriser l’attaquant ? Seul le temps nous le dira, mais ce qui est important aujourd’hui est d’avoir de la clarté par rapport à ce que le joueur peut, ou ne peut pas faire, pour que l’arbitre puisse agir en fonction.

Comme pour chaque entraîneur, joueur ou supporter, n’oubliez pas que l’arbitre est lui aussi un passionné qui joue un rôle majeur dans le bon déroulement des compétitions. Il se servira de chaque match comme une expérience pour devenir meilleur. Alors, la prochaine fois que vous assistez à un match, soyez compréhensif, et si vous le trouvez bon n’hésitez pas à le lui dire ou même l’applaudir, entre amoureux de la balle orange…

Nico BOURGADE
Coach en performance mentale – Auteur du guide mental, « 1 contre 1 avec toi-même » (disponible sur le site d’Amazon en format broché ou en e-book)
Mail : mentalperformancecoachnico@gmail.com

Photo : FIBA, montage Basket Europe

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mars 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019