Vojtěch Hruban (République Tchèque) : « Le drapeau français force le respect »

Le capitaine Vojtěch Hruban ainsi que l’ancien intérieur de Boulazac, Patrik Auda, sont de retour dans l’équipe nationale tchèque qui va affronter la France, ce jeudi, pour le compte des qualifications à la Coupe du Monde.

Pour Vojtěch Hruban (2,02 m, 33 ans), jouer la France est un moment privilégié dans la saison et motive son retour.

« C’était un facteur, mais pas le plus important. C’est quand même une équipe qui a une énorme tradition. Mais on ne peut pas la comparer avec celle des JO. Les noms seront souvent inconnus des fans et peut-être même de nous. Mais le drapeau français force le respect. Ils ont une très grande réserve de joueurs, dans laquelle ils peuvent fouiller et toujours sortir de bons joueurs. Ils ont déjà avancé dans la qualification, donc ce sera un match pour l’honneur et la gloire. »

Patrik Auda (2,06 m, 33 ans) a joué la saison 2019-20 avec Boulazac avant de faire faux-bond au BBD la deuxième pour s’en aller au Japon, aux Corsaires de Yokohama. Il lui a été plus difficile alors de rejoindre son équipe nationale pour les fenêtres. Une fois en raison des mesures liées au Covid qui lui auraient imposé une quarantaine de de deux semaines et une autre fois pour des raisons médicales.

« Je voulais venir à chaque fois. En novembre, nous avions déjà convenu avec Michal Šob, mais malheureusement j’ai fini par me blesser. Maintenant, c’est la première fenêtre de ces dernières années où les règles du covid et mon état de santé m’ont permis de prendre l’avion. J’ai pu être chez moi avec ma famille pendant quelques jours. Tous les matches de l’équipe nationale comptent beaucoup pour moi. J’aime notre équipe et l’ambiance qui y règne. »

A propos de la saison dans la ligue japonaise, il déclare :

« Nous avons déjà gagné 23 matchs. L’année dernière, c’était 22 pour toute la saison et c’était un record du club. De plus, il nous reste encore 22 matchs avant la fin de la saison régulière. »

Par rapport aux saisons précédentes, Patrik Auda a un rôle légèrement différent dans son équipe. Même s’il affiche en moyenne 10,4 points et 4,3 rebonds par match, il passe presque la moitié du temps sur le banc.

« Cette année, j’ai moins de minutes. C’est peut-être aussi l’arrivée de deux nouveaux étrangers qui jouent bien. Ils sont un peu plus jeunes, donc le coach les laisse jouer un peu plus. De plus, j’ai rejoint l’équipe plus tard après le début de l’entraînement. Maintenant, je suis dans le rôle d’un étranger alternatif. Mais je pense toujours que je joue assez. Le rôle a changé, mais l’entraîneur compte toujours sur moi. »

Photo : Vojtěch Hruban (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mars 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019