Euroleague : Baskonia terrasse le Real Madrid au buzzer !

Ilan Coupet
0

Bête noire du Real Madrid, Baskonia a encore fait tomber la maison blanche grâce à un tir au buzzer de Matthew Costello (81-84). L’équipe de Chus Mateo perd sa première place quand les Basques se rapprochent des playoffs.

Coup de tonnerre dans la capitale espagnole. Le Real est déchu et la malédiction face à Baskonia perdure ! À 81 partout, la maison blanche a eu une occasion de plier le match. Mais Daulton Hommes a surgi de nulle part contrer le géant Walter Tavares. Par l’intermédiaire de Darius Thompson, Baskonia avait alors la balle de la gagne entre les mains avec 15 secondes à jouer. Sans solution à 2 secondes du terme, le meneur américain et MVP de la soirée a trouvé son intérieur Matthew Costello pour un miraculeux tir à 3-points (à l’aveugle)… Et bingo ! Voilà comment Baskonia a, une fois de plus, tué le Real Madrid !

Le Real pourra s’en vouloir. Car il a mené dès l’entame de la rencontre (9-2, 3e). Malgré un excellent Darius Thompson (18 points, 14 passes décisives !), les joueurs du Chus Mateo ont fait la course en tête (22-17 après 10 minutes). La bonne première mi-temps de Vincent Poirier (8 points, 4 rebonds) avec un superbe 5/5 a 2 points permettait même à Madrid de basculer en tête à la pause (43-40).

Seulement, Baskonia fut plus agressif au retour des vestiaires et a trouvé les ressources, notamment au duo Costello – Thompson, pour prendre 9 points d’avance à 13 minutes du terme. Ce fut ensuite à un autre duo de briller, Dzanan Musa – Rudy Fernandez, pour remettre les pendules à l’heure. Insuffisant pourtant pour l’emporter, avec ce final d’exception. L’espagnol a lui fait un bien fou à son équipe en seconde période avec ses 9 points, tous inscrits à trois points (3/6). 

Mais tout cela n’a pas empêché le scénario catastrophe pour le Real Madrid. La défense aura pêché ce soir, on peut l’observer avec les 10 rebonds offensifs de l’équipe visiteuse. 

« Le plus important, c’est l’équipe et le travail qu’elle a fait »

Joan Penarroya, coach de Baskonia, s’est exprimé en conférence de presse au sujet d’un match totalement dingue. « Je suis fier parce que nous nous sommes battus jusqu’à la dernière seconde. Nous avons gagné le match à la dernière seconde, mais notre mentalité était parfaite. De petites choses ont décidé de la victoire ou de la défaite, mais nous sommes heureux parce que c’est une victoire importante pour nous à Madrid. Oui, Darius (Thompson) et Matt (Costello) ont été incroyables, mais pour moi, le plus important, c’est l’équipe et le travail qu’elle a fait« .

Bien que le Real Madrid compte un match de retard (le mardi 14 prochain face à l’Anadolu Efes), le club de la capitale perd ainsi sa première place au classement au profit de l’Olympiakos, vainqueur ce mardi soir de Barcelone. Quant aux Basques de Vitoria, leur 15e victoire de la saison les rapproche un peu plus des playoffs. Un nouveau succès contre Monaco ce vendredi leur donnerait pratiquement deux jokers supplémentaires d’ici à la fin de la saison.

Avant la rencontre, Baskonia était l’une des rares équipes à posséder un bilan positif sur la scène européenne face aux merengues (9-7). Sans oublier que maintenant, le club devient la seule équipe avec l’Olympiakos à avoir vaincu le Real Madrid deux fois cette saison. Zorionak (félicitations), comme on dit au Pays Basque !

Boxscore Real Madrid – Baskonia Classement Euroleague / Calendrier Euroleague

À Madrid.

Photo : Baskonia (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mars 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019