Marshall Glickman, PDG de l’Euroleague : « En termes de nouveaux marchés, Paris et Londres sont pour moi des priorités »

La rédaction
0

Le nouveau PDG par intérim de l’Euroleague, Marshall Glickman, a confirmé dans une interview au quotidien italien Tuttosport que les capitales française et anglaise sont la cible prioritaire de son organisation.

Marshall Glickman et le président serbe Dejan Bodiroga viennent de prendre leurs fonctions, aussi il n’est pas surprenant d’entendre l’Américain annoncer qu’il est en phase de discussions avec toutes les parties concernées.

« Dans cette première phase, nous écoutons. Dejan Bodiroga et moi devons rechercher le dialogue. Nous rencontrerons la FIBA. J’irai à ces réunions sans aucun préjugé ou bagage du passé. Je suis ouvert à toute discussion. Nous devons faire face à la situation de tout l’environnement du basket-ball, qui est complexe et politique, peut-être trop politique (…) Je crois que toute la communauté du basket-ball doit s’adapter aux jours actuels, jusqu’en 2022. Je pense que certaines personnes croient qu’elles vivent encore dans les années 90. Concernant le calendrier, nous allons chercher des solutions innovantes, mais pas seulement liées aux fenêtres FIBA, qui n’occupent qu’un mois pendant la saison. Nous avons besoin réfléchir à des solutions qui amélioreront la situation systémique. »

Le PDG par intérim de l’Euroleague a donc évoqué les cibles à venir :

« Je pense que l’Euroleague doit donner à son public, aux fans, ce qu’ils veulent, où ils veulent, quand ils veulent et comme ils le veulent. Le monde, pas seulement en termes de communication, est en constante évolution et nous devons nous adapter en permanence. Je suis sûr que le prochain défi sera de fournir un contenu aussi varié que possible en temps réel. En termes de nouveaux marchés, Paris et Londres sont pour moi des priorités. »

L’un des principaux problèmes dans l’environnement de l’Euroleague reste l’aspect financier et les lourdes pertes concédées par les clubs.

« Nous devons nous assurer que tous les clubs trouvent une voie commune et collaborent sur la vision établie. C’est le point de départ. Avec la NBA, la principale différence est liée à l’argent, le côté business. La NBA est un pur produit de divertissement avec un niveau de talent incroyablement élevé, mais cela reste un produit de divertissement et de business. L’objectif principal d’une franchise NBA est de générer de l’argent. Ici en Europe, la situation est moins liée à l’argent, et à mon avis, nous devons prendre cet aspect plus au sérieux. En regardant la situation de manière réaliste, car nous nous appuyons sur des entrepreneurs qui veulent dépenser pour le sport. Nous pouvons améliorer les installations, mais nous devons rester fidèles à ce que nous sommes, une ligue européenne. »

Photo : Marshall Glickman et Dejan Bodiroga

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019