JO : Quand Jacky Commères et Boris Diaw ont failli être assistants coaches aux JO de Tokyo

Pascal Legendre
0

Lors de l’Assemblée Générale de la fédération, qui s’est tenue ce week-end à Pau, le Directeur Général/Directeur Technique, Alain Contensoux, a révélé que certains joueurs ont eu besoin de 8 compagnies d’assurance différentes et qu’il y en a qui ont accepté d’avoir une couverture moindre afin de participer à la conquête de la médaille d’argent olympique.

Il est également revenu sur les vrais-faux cas de COVID survenus au sein du staff de l’équipe de France, lors de la compétition.

« Il avait été dit que les JO pourraient être organisés si une vaccination efficace pouvait être largement diffusée. Les Jeux ont bien eu lieu. Les athlètes et staff étaient vaccinés à près de 90%. Mais le Japonais est rigide. Très rigide. La crainte de l’arrivée de nombreux étrangers de tous les continents a conduit le gouvernement à prendre des mesures draconiennes, qui ont eu bien des incidences sur la préparation de nos équipes de France, sur la sélection, sur le traçage des sportifs et staffs rendant quasiment impossible toute modification dans la liste des accrédités de nombreuses semaines avant les Jeux Olympiques. Cela nous a parfois contraint, mais nous nous sommes adaptés (…) Si nous n’avons eu aucun cas de COVID sur l’ensemble de nos sélections séniors et jeunes car nous avons pris toutes les précautions et su faire respecter strictement les consignes sanitaires, il n’en demeure pas moins que nous avons eu 90% du staff masculin considéré cas contacts, à partir du 15 juillet, rendant quasi impossible leur présence sur le banc lors du premier match de poule du 26 juillet face aux USA. J’ai vu en quelques jours que j’allais devoir dire à Vincent (Collet) qu’il allait être obligé devoir coacher avec Jacky Commères (le Directeur des équipes de France) et Boris Diaw (le manager général adjoint) en assistants, et avec le staff médical des filles pour compléter le banc. Heureusement l’acharnement des officiers de liaison COVID du CNOSF et les interventions de la FIBA et du CIO ont permis de débloquer la situation le 24 juillet. »

Jacky Commères a été notamment coach de l’équipe de France féminine et du BAC Mirande, alors que si Boris Diaw a été le président des JSA Bordeaux et des Métropolitans de Boulogne-Levallois, il n’a pas (encore) coaché au niveau des pros.

Photo : FFBB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019