[REDIFF] Interview (1) – Mehdy Mary (coach Limoges): « C’est quelque chose qui figurera dans les livres d’Histoire de nos enfants »

Le Limoges CSP a fait appel à quantité de coaches de renom, de Borislav Maljkovic à Dule Vujosevic en passant par Panayotis Yannakis mais après l’Espagnol Alfred Julbe, obligé de jeter l’éponge en raison de résultats jugés insuffisants, c’est un inconnu du grand public, Mehdy Mary, 40 ans, qui a pris le relais. Même si sa notoriété reste à construire, l’ancien assistant-coach qui a fait ses armes dans le championnat espoir, possède un parcours via l’Espagne qui mérite d’être mis en lumière et propose des réflexions intéressantes y compris sur la pandémie de coronavirus que nous vivons.

L’interview est en trois parties. Voici la première.


La première question n’est pas originale : avez-vous un peu d’espace pour vivre ce confinement obligatoire dans un minimum de confort ?

Oui. Moi qui suis originaire de l’Ile-de-France, j’ai la chance de bénéficier d’un peu plus d’espace en Limousin que l’on peut avoir généralement dans un appartement à Paris. Il y a un contraste car on n’a pas le droit de sortir mais à l’intérieur de l’enclos que l’on a, on a un jardin, il n’y a pas de soucis, ça se passe bien.

Etes-vous en relation permanente avec vos joueurs, votre staff, les dirigeants ?

Exactement. On essaye déjà de garder contact à l’intérieur du staff et avec les dirigeants par des réunions téléphoniques, Whatsapp. On s’est organisé aussi pour maintenir une relation avec les joueurs que ce soit moi l’entraîneur, mes adjoints, le staff médical, le préparateur physique et le directeur sportif. Bref que les joueurs aient la sensation que l’on essaye de les encadrer, de les soutenir, d’être avec eux même si ce n’est pas un moment simple à vivre pour nous tous et pour eux particulièrement.

Sont-ils tous restés dans la Haute-Vienne ?

Il y en a deux qui ont rejoint les Etats-Unis : Brian Conklin et sa famille qui sont dans l’Oregon et DeMarcus Nelson qui est à Las Vegas. Les autres sont en France.

Etes-vous optimiste sur une reprise de la saison ou estimez-vous que les nuages sont très sombres ? Aujourd’hui la VTB League a annoncé qu’elle arrêtait sa saison et c’est la première ligue majeure en Europe qui a pris cette décision.

Quand on essaye de prendre un peu de distance avec ce que l’on vit, quand on voit que l’ONU dit que c’est une menace pour l’humanité entière, qui a fait des dizaines de milliers de morts, qui en fera peut-être des centaines et même peut-être des chiffres supérieurs, que l’on voit que des pays comme l’Inde, ceux d’Afrique, commencent à avoir les premiers cas et que l’on sait qu’ils n’ont peut-être pas l’organisation sanitaire et médicale que l’on a, c’est quelque chose qui figurera dans les livres d’Histoire de nos enfants ou de nos petits-enfants, c’est donc bien au-delà du sport. C’est une crise sanitaire mondiale. Il y a des médecins en allant soigner des patients malades -des gens qui sont les plus à même de connaître les précautions à prendre- qui y laissent leurs vies, les choses sont bien au-delà de nos considérations sportives du moment, de



Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

A suivre

Photo d’ouverture: Mehdy Mary avec la légende du club, Claude Bolotny (CSP)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019