ITW Didier Dobbels (1/2) : « Berck, c’était le village des Gaulois contre les Romains »

Pascal Legendre
0

A y regarder de près, Didier Dobbels possède un palmarès exceptionnel. Comme joueur, il a été deux fois demi-finaliste de la Coupe d’Europe des Clubs champions avec Berck (1974 et 75) -l’équivalent du Final Four de l’Euroleague – et vainqueur de la Coupe Korac (C3) avec Limoges (1983). Comme assistant coach, il a été champion d’Europe avec Limoges (1993), champion de France avec le Paris SG (1997), il a coaché Limoges et… Pau, et fut présent lors de trois Open McDonald’s avec les Los Angeles Lakers de Magic Johnson, les Phoenix Suns de Charles Barkley et les Chicago Bulls de Michael Jordan. On tourne avec lui son livre d’histoire(s).

L’interview est en deux parties, voici la première. Pour la consulter dans son intégralité, ainsi que 2 000 autres premiums, abonnez-vous !

Que faisiez-vous, il y a cinquante ans ?

J’avais signé à Berck en 1971. Je suis né le 2 août et bizarrement, les entrainements reprenaient souvent le 2 août. Et mon premier entraînement à Berck s’est fait le 2 août. Je débarquais dans un monde inconnu. J’étais très jeune (17 ans). Je suis arrivé avec Patrick Plateau. On était tous les deux de l’Excelcior de Roubaix. Comme j’avais fait les sélections régionales puis nationales, juniors, ce sont Jean et Pierre Galle qui sont venus chez moi voir mes parents pour leur demander de me laisser partir. Il n’y avait pas de centre de formation, tu intégrais tout de suite l’équipe pro. Ils venaient de faire une première année en première division. En plus du logement et de la nourriture, la seule condition qui leur a été donnée, c’est que je puisse continuer mes études au moins jusqu’au bac. Je l’ai eu ! J’étais content parce que je partais à la mer, et j’avais un appartement super bien face à la mer.

C’est venu très vite, les résultats, la télévision, une forme de célébrité ?

L’équipe a eu très rapidement des résultats. On est très vite monté dans la hiérarchie du basket français. A l’époque, c’était plutôt les villes moyennes qui réussissaient. Berck, c’était le village des Gaulois contre les Romains. Je n’ai pas de souvenirs énormes de la première année car je ne jouais pas beaucoup. Je m’entraînais beaucoup par contre. J’ai surtout joué la deuxième année. C’est un évènement qui m’a permis de montrer à l’équipe que je pouvais jouer avec eux. Lors d’un match de coupe d’Europe, Yves-Marie Vérove s’était battu avec un joueur adverse, et ils ont été expulsés tous les deux. Comme j’étais le « suppléant » d’Yves-Marie à cette époque, j’ai fait les trois-quarts du match, et j’ai mis des points. Quand tu as une chance, tu essaies de ne pas la rater. C’est comme ça que j’ai gagné du temps de jeu et que j’ai pu participer à l’épopée de l’AS Berck. Certains journalistes disaient à l’époque que j’avais du talent, que j’étais un des grands espoirs du basket français, pour le Nord de la France, mais s’il n’y a pas un évènement qui t’amène, à un moment ou un autre, d’avoir des responsabilités, tu restes dans l’équipe, qui fait son chemin, mais sans toi.

Photo : L’équipe de l’AS Berck réunie en 2003. Didier Dobbels est allongé à droite.

« J’étais étudiant à Boulogne-sur-Mer, et tous les matins, je prenais le train à 6h30 et je revenais pour l’entraînement du soir »

Vous étiez une équipe avec un jeu extrêmement collectif ?

C’était la patte de Jean (Galle). J’ai très peu


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo d’ouverture : Didier Dobbels (à droite), du temps de l’AS Berck.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019