Guide Pro B 2022-23 : nos prédictions de la saison

La rédaction
3

Incertaine, la Pro B ? Ce n’est rien de le dire. Et comme à Basket Europe, nous aimons vivre dangereusement, nous nous sommes livrés à l’exercice des pronostics sur le classement de la saison régulière.

Notre guide de la saison 2022-23 comprend une présentation poussée de chaque équipe, chaque joueur, chaque coach de Pro B. Pour y accéder dans son intégralité, et ainsi aider au développement de Basket Europeabonnez-vous !

C’est un rituel annuel, l’exercice des prédictions sur les résultats de la saison de Pro B. Si certains « gros » paraissent devoir se détacher alors que d’autres équipes semblent destinées à ne lutter que pour leur maintien, nous savons pertinemment que des blessés ou autres erreurs de casting rabatteront les cartes et décideront du sort d’un championnat toujours aussi homogène.

Traditionnellement, la deuxième division française n’est pas toujours un cadeau pour les équipes supposément plus fortes sur le papier (pensons à Boulazac ou, surtout, Rouen la saison dernière) et, à l’inverse, des présumés « petits » sont capables de créer la surprise en haut de tableau, comme Saint-Chamond en 2021-22. Voici donc nos pronostics (auxquels vous pouvez bien entendu réagir en commentaires ou en donnant vos propres prédictions) !

1 – Champagne Basket

Un recrutement totalement orienté Pro B, avec des joueurs d’expérience et de talent. Djordje Milosevic devrait continuer à dominer. Un bel équilibre entre toutes les lignes qui, pour nous, donne à Champagne Basket un (tout) petit avantage sur Chalon.

2 – Chalon

L’Élan a conservé une base stable, avec notamment Antoine Eïto et Mike Gelabale. Lionel Gaudoux devrait continuer à épater. Comment les nouveaux étrangers vont-ils appréhender la Pro B ?

3 – Boulazac

En Dordogne aussi, on a conservé une belle base de joueurs talentueux. Et recruté Clément Cavallo, un rouage qui peut s’avérer essentiel. L’ensemble semble un tout petit peu moins fort que les effectifs du duo de tête.

4 – Saint-Quentin

Même si l’équipe a agréablement surpris ces deux dernières saisons, pourquoi placer le SQBB aussi haut ? Parce qu’il y a toujours une surprise en Pro B. Et parce que Mathis Dossou-Yovo et Melvin Ajinça devraient faire une saison épatante, à notre avis.

5 – Saint-Chamond

Les Couramiauds n’ont plus rien d’une surprise. Ils ont conservé une belle ossature et rajouté des joueurs aux divers talents pour compléter l’effectif. Mathieu Boyer pourrait – de nouveau – tout casser dans la division.

6 – Orléans

L’OLB a réussi à attirer de grands noms, en premier lieu Jérémy Leloup. En fait, Orléans serait placé plus haut si son recrutement était achevé. Mais, à huit pros, l’équipe risque d’être un peu courte. Et il faudra intégrer rapidement les éventuels nouveaux venus.

7 – Antibes

Très peu de changements chez les Sharks. Et une doublette Tim Derksen-Jean-Marc Pansa qui devrait continuer à porter l’équipe. Mais que vont donner les deux nouveaux étrangers ?

8 – Vichy-Clermont

Orienté vers la jeunesse, le recrutement auvergnat est alléchant. On est curieux de voir ce que va donner Noah Penda, et de le voir jouer avec celui qui pourrait être son père, Charles-Henri Bronchard. Tous les prospects de l’effectif devront répondre présent.

9 – Quimper

De bons JFL, dont le prometteur Lucas Bourhis et le revenant Antoine Wallez, un pivot croate qui connaît déjà la division, l’équipe est bien bâtie. Mais Wayne Martin est déjà reparti. Reste la « magie » de Lolo Foirest.

10 – Nantes

Il y a du talent dans l’équipe, mais surtout des joueurs de collectif. L’ensemble paraît toutefois cohérent. Et l’on est impatient de voir si Arthur Bouba réitèrera ses excellentes prestations en Leaders Cup.

11 – ASA Basket

Un mélange d’expérience et de promesses intéressant. Mais l’effectif comporte pas mal de joueurs ayant déjà souffert de nombreuses blessures. Si la santé est là, les Alsaciens pourront viser les playoffs.

12 – Lille

La bonne pioche, c’est Bastien Vautier. Et plusieurs joueurs seront revanchards ou désireux de prouver que leurs blessures sont derrière eux. Lorenzo Thirouard-Samson et Essomé Miyem vont-ils franchir un cap ?

13 – Évreux

Pillée de ses meilleurs éléments à l’intersaison, l’ALM a dû reconstruire avec beaucoup de paris. Des jeunes qui ont tout à prouver, un qui revient d’une saison blanche, des étrangers sans grandes références. Le coach Neno Asceric et son fils Luka sont de nouveau associés.

14 – Denain

Un effectif revu en profondeur. Un recrutement basé sur des connaisseurs de la Pro B. Mais pas mal d’incertitudes. Kévin Marsillon-Noléo sera-t-il à la hauteur des promesses qu’il a fait naître ?

15 – Aix-Maurienne

Habitués à jouer le maintien avec succès, les Savoyards semblent s’être renforcés à l’intersaison, avec de jeunes joueurs prometteurs ou déjà confirmés. Et ils ont pu conserver l’excellent Juan Jose Garcia.

16 – La Rochelle

Le Stade Rochelais semble avoir eu le nez creux en recrutant Jérôme Sanchez et Alexis Tanghe, des joueurs collectifs, habitués à la Pro B et ne manquant pas de talent. Si le reste de l’effectif suit, les Charentais ont la matière pour se maintenir.

17 – Saint-Vallier

Avec Xavier Forcada ou Fabien Paschal, les Drômois disposent d’au moins deux joueurs très talentueux. Cela sera-t-il suffisant en sachant que le reste de l’effectif est surtout composé de « joueurs de l’ombre » ?

18 – Angers

Beaucoup de jeunes joueurs ayant tout à prouver, des joueurs déjà présents la saison passée plutôt estampillés NM1, Ali Bouziane aura fort à faire pour guider cet effectif vers le maintien. Mais le collectif semblait déjà bien en place en Leaders Cup.

Pro B : tous les transferts de l’intersaison
Guide de la saison : mode d’emploi

Photo : Mike Gelabale (photo Charlotte Geoffray)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

3 Responses
  1. Dodel

    Vous parlez a juste titre du potentiel des joueurs mais Vous oubliez le rôle d un coach en devenir travailleur et talentueux et vous aurez des surprises dans le haut de tableau par rapport à votre classement…

    1. Bruno Ferret

      Bonjour Dodel et merci de votre commentaire.

      Non, nous n’oublions bien sûr pas les entraîneurs, dont le rôle peut se révéler très important. Nous les évoquons du reste dans chacun des articles consacrés à une équipe. Mais il n’y a dans nos pronostics qu’une synthèse rapide de chaque équipe.
      Quant aux surprises, ce n’est pas pour rien que nous en parlons en début d’article. Nous savons bien que la Pro B est imprévisible. Et que nos pronostics ne seront pas forcément un reflet de la réalité.
      C’est le jeu !

      Très cordialement
      La rédaction

  2. Péron

    Angers 18ème alors qu’ils viennent de battre Evreux, Orléans et Chalon en ce début de saison…et en plus de ça ces 3 équipes là n’ont vraiment rien prouver dans le jeu pour se rassurer et envisager plutôt une saison compliquée et davantage une place en milieu de tableau!
    Cette Pro b est complètement illisible pour le moment et Angers fera peut-être parti des équipes difficile à jouer avec des jeunes talentueux comme Leopold, Choupas, des cadres comme Williams et Augustin-Farell.

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019