Betclic Elite : l’ASVEL coule à Monaco

Romain Henry
0

Dans une rencontre à sens unique, la Roca Team s’est largement imposée contre l’ASVEL (97-78). C’est une sixième défaite pour les hommes de T.J. Parker, qui n’ont pas existé ce mardi soir, en championnat cette saison. La crise se profile de plus en plus au club villeurbannais.

Comme pressenti ces dernières semaines, le choc des titans est apparu bien déséquilibré. Ce mardi soir, l’ASVEL a sombré. Pire, elle s’est encastrée dans un Rocher inamovible. Ce remake de la précédente finale de Betclic Elite a tourné au vinaigre. Cinq jours après leur affrontement en Euroleague, rien n’a changé, sauf l’écart au tableau d’affichage… longtemps resté vierge après des problèmes techniques indignes de l’importance du match.

Qui d’autre que Mike James (26 points et 6 passes décisives) pouvait asséner un tel coup au moral des visiteurs dès la fin du premier quart-temps ? 33-15 après 10 minutes de jeu, dont 11 points de la star américaine, les hommes de Sasa Obradovic n’ont jamais été inquiétés. Dans la raquette, la Roca Team se montrait plus incisive aux rebonds (6 pour Donta Hall et 8 Donatas Motiejunas) malgré les 2,21 m de Youssoupha Fall. Présent dans une salle Gaston-Médecin peu garnie (2 300 spectateurs), Tony Parker paraissait hagard, le regard vide, bras croisés et épaulé de Gaël Monfils.

Une remontée sans espoir

Presque 20 points d’écart à la mi-temps (55-36), autant en fin de match (97-78), la Roca Team déroulait grâce aux 19 points de Mike James et une entrée intéressante de Matthew Strazel malgré ses deux fautes rapides. Donta Hall gratifiait le public de jolis dunks pendant que Nando De Colo (2 points) , Youssoupha Fall (6 points) et autres David Lighty (6 points) se montraient timides. Seul Jonah Mathews, 23 points dont 4/9 derrière la ligne, maintenait l’ASVEL en vie.

Au début du dernier quart-temps, l’ASVEL a cru débuter un retour en revenant à -9 (70-61). Mais l’espoir fut de courte durée, rapidement balayé par les points des intérieurs Donta Hall et Donatas Motiejunas. Rien n’y fait, pas même les temps-morts de T.J. Parker. Mike James en rajoute une couche dans les dernières minutes, plongeant l’ASVEL dans ses doutes les plus profonds.

Au classement de Betclic Elite, Monaco s’empare de la première place après la lourde défaite de Boulogne-Levallois (102-77 à Roanne) pendant que les Villeurbannais… s’accrochent au top 8, avec un bilan à l’équilibre (6-6) ! Les deux équipes s’envoleront prochainement pour l’Espagne, où l’ASVEL affrontera Barcelone pendant que Monaco fera face au grand Real Madrid en Euroleague.

Boxscore Monaco – ASVEL

Photo : AS Monaco

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019