Féminines : Bria Hartley se dit prête à revenir en équipe de France

Sacha RUTARD
0

Bria Hartley (1,73m, 29 ans) se tient au courant des affaires de l’équipe de France et a toujours les Jeux Olympiques de Paris’2024 en ligne de mire.

Interrogée par L’Equipe pour savoir si elle savait que les Bleues affrontaient, ce soir, l’Ukraine et, dimanche, la Lituanie, la Franco-Américaine a répondu par l’affirmative, et montré qu’elle est toujours impliquée.

“Oui, j’ai vu les 15 joueuses sélectionnées et je vais essayer de regarder en direct, j’espère que je pourrai avec le décalage horaire (elle rit), et si je ne peux pas, je les regarderai après. Je leur souhaite le meilleur. Bien sûr, l’Euro 2023 est un objectif pour nous. Nous n’avons pas encore remporté cette médaille d’or et c’est ce qu’on veut aller chercher.”

C’est une grave blessure au genou survenue à l’été 2020 qui a interrompu subitement sa carrière alors qu’elle performait en WNBA. La combo guard du Phoenix Mercury est réapparue sur les terrains cet été, mais trop tard pour pouvoir prétendre à une place à l’EuroBasket et aux JO de Tokyo. Elle est restée en contact avec ses équipières en bleu durant cette période.

“Oui, je postais des vidéos de ma rééducation, les filles de l’équipe m’envoyaient des messages. Et quand elles étaient aux JO, je regardais leurs matches. Dans l’équipe, Gabby Williams est comme moi : elle est Française car sa grand-mère est française. Je connais Gabby depuis longtemps, avant même qu’elle aille à UConn (2014-2018), je suis restée en contact avec elle et d’autres joueuses.”

Et maintenant qu’elle est d’aplomb, elle se dite prête à revenir en équipe de France sachant que le coach Jean-Aimé Toupane devra faire un choix entre elle et Gaby Williams puisque les deux joueuses sont considérées comme “naturalisées” par la FIBA -un terme impropre, mais elles n’ont simplement pas opté pour l’équipe de France avant 17 ans- et qu’on ne peut en aligner qu’une seule par match.

“Oui c’est un objectif. Je ne sais pas quels sont les plans de l’équipe de France. Ils ont changé de coach et j’avais une relation très forte avec Valérie (Garnier, l’ex-sélectionneuse). On verra ce que le nouveau staff veut faire. S’ils me choisissent pour revenir dans l’équipe, j’en serai honorée.” 

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019