S’il veut quitter l’Euroleague, le Panathinaïkos va devoir payer très cher

Dylan De Abreu
2

Hier, le président du Panathinaïkos, Dimitris Giannakopoulos a annoncé sur son compte Instagram que son équipe va quitter l’Euroleague pour retrouver une compétition FIBA l’année prochaine.

Seulement, l’homme d’affaires grec va devoir mettre la main au portefeuille s’il veut vraiment quitter l’organisation de Jordi Bertomeu. Eurohoops révèle que si le Panathinaïkos confirme son souhait de quitter l’Euroleague, alors une procédure légale et officielle va s’engager et le club devra s’acquitter d’une pénalité de 10 millions d’euros. Cette pénalité est due au fait que le Pana a signé un contrat de dix ans avec l’Euroleague et l’investisseur de la compétition de laquelle le club est aussi actionnaire.

S’il est prêt à payer des amendes de 60 000 euros presque toutes les semaines, Dimitris Giannakopoulos sera-t-il prêt à sortir une telle somme pour quitter l’Euroleague ?

2 Responses
  1. Ikpeba24

    Sinon il n'a qu'à envoyer l'équipe espoirs jouer, à mon avis face l'Euroleague va rapidement trouver un arrangement plutôt que de passer pour des truffes avec un de ses membres qui se paye sa tête et fausse la compétition.

Leave a Reply

Archives

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2016 - 2017
Boutique Magazines et Abonnements