Turquie: Olivia Epoupa (Besiktas) et Bria Hartley (Fenerbahçe) face à face en playoffs

Sacha RUTARD
0

La saison régulière de la Ligue féminine turque s’est terminée ce week-end et deux évènements ont concerné les Françaises.

Le Fenerbahçe de Valérie Garnier et Bria Harley a maté le leader Cukurova, 81-65, désormais privé des Ukrainiennes Alina Iagupova et Lyudmila Naumenko (ex-Villeneuve d’Ascq). La membre de Team USA Kelsey Plum a scoré 21 points. Bria Hartley en a assuré 15 (3/7 à trois-points). A noter en face les 22 points et 8 rebonds de l’intérieure espagnole Astou Ndour et aussi la copie blanche rendue par la Belge Kim Mestdagh.

Malgré une nette baisse de rendement, Cukurova termine tout de même premier de la saison régulière (23-3) devant Fenerbahçe (22-4).

Pour sa part, la meneuse internationale Olivia Epoupa a été à deux doigts d’accomplir un exploit éblouissant avec Besiktas (7e, 10-16) face à Adana. Profitant d’un score fleuve (111-71), elle a cumulé 14 points, 9 passes et 8 rebonds. Plus 6 interceptions. Il n’est pas exagéré d’écrire que la Parisienne était sur le chemin d’un quadruple double quand on sait qu’elle n’a joué que 25 minutes.

Au final de la saison, Olivier Epoupa s’est fendue en 23 matches et 28′ de 10,1 points, 6,1 rebonds, 5,4 passes et 2,7 interceptions (2e de la ligue), Bria Hartley de 11,4 points (42,3% à trois-points), 4,1 passes et 3,4 rebonds.

Les deux meneuses vont ainsi se retrouver face à face en quart-de-finale des playoffs avant de se revoir juste après avec les Bleues.

Photo: Olivia Epoupa (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements