La photo de Brittney Griner qui est passée à la télévision russe

Sacha Rutard
0

La chaîne publique Russia 24 a fait état d’une photo de Brittney Griner retenue prisonnière en Russie. Elle n’est pas datée, mais elle est supposée avoir été prise dans un poste de police après son arrestation à l’aéroport de Moscou pour possession d’huile de cannabis. CNN a interrogé sa compatriote Adaora Elonu, qui a également joué en Russie, et qui fait part de son expérience et de son inquiétude sur le sort de Brittney Griner.

« En ce moment, je suis juste très, très inquiète sachant également qu’elle est là-bas depuis un certain temps », a t-elle déclaré. « Lorsque j’étais en Russie, j’étais un peu dans une bulle. Je ne me sentais pas en danger. J’avais l’impression qu’il ne se passait pas grand-chose dans ce pays. Je sais qu’il se passait beaucoup de choses à l’extérieur du pays. Mais quand j’étais en Russie, nous n’obtenions pas beaucoup de nouvelles de ce qui se passait. Ma famille, mes amis et mon agent me tenaient au courant de ce qui se passait. Mais il était difficile de trouver un équilibre entre ce qui se passait réellement et ce que je ressentais. Mais une fois que les choses ont commencé à s’aggraver, mon agent m’a définitivement poussé à partir. Et je suis contente d’avoir écouté ses conseils et d’être sorti de là »

Un membre du Service fédéral des douanes russes a décrit l’accusation portée contre Brittney Griner à Russia 24, la principale chaîne d’information publique du pays.

« Une affaire pénale a été ouverte contre une citoyenne américaine en vertu de l’article 2 du 229 YK RF (loi russe) pour contrebande d’une quantité importante de drogue. »

Un représentant démocrate de Californie, John Garamendi, a estimé sur CNN qu’il sera très difficile de faire sortir de Russie la double championne olympique, qui risque jusqu’à dix ans de prison, mais aussi qu’elle pourrait servir de monnaie d’échange entre les deux pays.

« Nos relations diplomatiques avec la Russie sont inexistantes pour le moment. Peut-être que lors des différentes négociations qui pourraient avoir lieu, elle pourrait être une des solutions. Je ne sais pas. » Il a également noté que « la Russie a des règles et des lois LGBT très, très strictes », bien qu’il ne soit pas clair si ces règles et lois pourraient avoir un impact sur le cas de la joueuse.

L’administration Biden s’efforce de faire sortir Brittney Griner de Russie, ont déclaré des membres du Congressional Black Caucus après avoir rencontré lundi le président Joe Biden.

« La meilleure nouvelle que nous ayons eue aujourd’hui, c’est qu’ils sont au courant et qu’elle est à l’ordre du jour », a déclaré aux journalistes la représentante Sheila Jackson Lee, qui représente la ville natale de Griner, Houston

Brittney Griner a joué en Russie au cours des sept dernières années, gagnant plus d’un million de dollars par saison, soit plus du quadruple de son salaire WNBA. Elle a joué pour la dernière fois pour son équipe d’UMMC Ekaterinburg le 29 janvier avant que la ligue ne fasse une pause de deux semaines début février pour les tournois de qualification à la Coupe du monde.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019