Europe News

Les Bleus d’Europe : Heurtel et De Colo dans l’histoire de l’Euroligue

thomas-heurtelDeuxième contingent d’expatriés le plus important en NBA, les joueurs français s’exportent également avec succès sur le Vieux Continent. Le nombre de tricolores hors NBA s’élève cette saison à neuf, répartis sur quatre championnats…

Sur nos parquets de Pro A, on retrouve cinq bronzés du dernier EuroBasket (auxquels on a ajouté, pour faire bonne mesure, deux postulants à la sélection A, selon leur performance du week-end). Les Bleus d’Europe, c’est votre rubrique hebdomadaire pour suivre, à l’année, les joueurs de l’Equipe de France.

Thomas Heurtel, passeur de légende

En cette fin de saison, entre récompenses et finale, on a une actualité particulièrement chargée cette semaine dans notre rubrique en bleu-blanc-rouge. Et ça commence sur la scène continentale avec Nando De Colo qui a reçu le trophée Alphonso Ford après avoir été le meilleur scoreur de la saison régulière en Euroligue.

Dans la foulée, c’est un autre cocorico avec Thomas Heurtel qui termine quant à lui meilleur passeur de la saison et établit au passage un record historique, à la fois au total de passes (190 soit 10 de mieux que le précédent record de Dimitris Diamantidis, en 2013-14) et à la moyenne (7,92 soit 0,59 de mieux qu’Ellmer Bennett en 2003-04). Le meneur de l’Efes a ensuite fait le buzz sur les réseaux sociaux avec un maillot du Real Madrid sur les épaules. « Chaque chose en son temps » lisait la légende…

https://www.instagram.com/p/BE4VqNEvP1nS69wxNX7MKoMGkquGzQw9M9OzDA0/

Au passage, et EuroHoops l’a montré, Nando De Colo termine également avec la deuxième meilleure évaluation cumulée de l’histoire, derrière Boban Marjanovic (en 2014-15 avec l’Etoile Rouge… juste avant la NBA), et troisième, également all time, aux total de points sur la saison (derrière Alphonso Ford et Andrew Goudelock).

Beaubois s’échauffe et Strasbourg se rebiffe

On a évidemment suivi de près le superbe parcours strasbourgeois en EuroCup. Malheureusement, le match retour en terres stambouliotes a été trop compliquée. Portés par leur bouillant public, les joueurs du Galatasaray ont fait plier la troupe de Vincent Collet (78-67), malgré Mardy Collins (16 points) et Louis Campbell (10 points). Erick (le frangin de CJ, le Blazer) McCollum a fait très mal en fin de match avec 16 points. C’est Stéphane Lasme (16 points, 10 rebonds) qui sera élu MVP de la finale.

Pour leur retour en championnat, la SIG s’est parfaitement rebiffée. Sous la houlette d’un Rodrigue Beaubois brûlant. L’arrière guadeloupéen (32 points) s’est livré à un duel inattendu face à Louis Labeyrie (26 points, 12 rebonds) ce weekend. L’ancien des Mavs reste sur un 12/16 à trois points du plus bel effet. Il tourne à 23 points sur ces 3 dernières sorties, toutes des victoires.

En face, Louis Labeyrie était plus connu pour avoir brillé au All Star Game (avec 32 points et 6 rebonds), en claquant dunks et alley oops par fournées. Mais le jeune intérieur parisien n’avait pas encore dépassé les 20 points en championnat cette saison. Du coup, sa prestation face à Strasbourg est tout simplement une évaluation record avec 35.

La Coupe de France pour Le Mans

Partout où il passe, il gagne ! Il est comme ça, Mickaël Gélabale, il ramasse les trophées. Avec Le Mans, l’ailier international a effectivement remporté la Coupe de France. Il peut remercier son coéquipier, Chris Lofton (21 points à 7/12 aux tirs), élu MVP après avoir eu la main chaude toute la soirée. En face, Charles Kahudi (19 points) s’est bien battu mais l’Asvel court encore après ce trophée si élusif depuis 2010…

Dans le reste de l’Europe, les héros sont fatigués… à l’exception d’Adrien Moerman (14 points, 14 rebonds) qui remue encore ciel et terre avec Banvit. Mais ni en Espagne (si ce n’est pour Antoine Diot à 10 points, mais défait), ni en Turquie avec un tout petit Heurtel, ça n’allait bien fort. Et c’est encore moins le cas en Serbie où nos deux jeunes français, Timothé Luwawu-Cabarrot et Alpha Kaba blessés, n’ont pas pu défendre leur chance en finale de Ligue Adriatiaque. Leur club de Mega Leks s’est tout simplement fait sweeper en trois manches…

France

Rodrigue Beaubois (Strasbourg) :

  • 32 points (10/14 aux tirs dont 8/11 à trois points), 2 rebonds, 1 passe en 27 minutes (victoire 93-87 face à Paris-Levallois)
  • 18 points (7/12 aux tirs dont 4/5 à trois points), 4 rebonds, 1 passe, 1 interception en 24 minutes (victoire 92-80 face à Châlons-Reims)

Louis Labeyrie (Paris-Levallois) : 26 points (10/13 aux tirs), 12 rebonds, 1 contre, 1 passe en 26 minutes (défaite 87-93 face à Strasbourg)

Nobel Boungou-colo (Limoges) : 20 points (7/13 aux tirs), 3 rebonds, 1 passe, 2 interceptions en 23 minutes (victoire 101-66 face à Nancy)

Charles Kahudi (Lyon-Villeurbanne) : 19 points (7/14 aux tirs), 4 rebonds, 3 passes en 33 minutes (défaite 75-88 face au Mans – Coupe de France)

Léo Westermann (Limoges) : 12 points (4/7 aux tirs dont 4/6 à trois points), 4 passes, 2 rebonds en 24 minutes (victoire 101-66 face à Nancy)

Mickaël Gélabale (Le Mans) : 7 points (3/6 aux tirs), 2 rebonds, 1 contre en 15 minutes (victoire 88-75 face à Lyon-Villeurbanne – Coupe de France)

Espagne

Antoine Diot (Valence) : 10 points (3/5 aux tirs), 2 passes, 2 rebonds en 16 minutes (défaite 62-80 face à Murcie)

Kim Tillie (Vitoria) : 6 points (2/10 aux tirs), 9 rebonds, 1 passe, 1 interception en 23 minutes (victoire 101-73 face à San Sebastian)

Edwin Jackson (Malaga) : 4 points (1/4 aux tirs), 3 passes en 6 minutes (victoire 92-87 face à Gran Canaria)

Fabien Causeur : n’a pas joué – blessé au dos

Serbie

Timothé Luwawu-Cabarrot et Alpha Kaba, tous deux blessés, n’ont pas pu prendre part à la finale de Ligue Adriatique. Leur équipe de Mega Leks s’est incliné en trois manches sèches : 88-95, 74-93 et 49-61.

Turquie

Adrien Moerman (Banvit) : 14 points (5/16 aux tirs), 14 rebonds, 3 passes en 36 minutes (victoire 71-64 face à Karsiyaka)

Thomas Heurtel (Efes Istanbul) : 4 points (2/8 aux tirs), 1 passe en 18 minutes (victoire 71-65 face à Usak)

Euroligue

Final Four du 13 au 15 mai à Berlin

LA SEMAINE PASSEE

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *