Europe News

Qualifications EuroBasket 2017 : Hongrie, Slovénie, Belgique et Monténégro avec la Russie

nikola-vucevicAprès la Russie, qualifiée plus tôt dans son groupe de trois, quatre équipes supplémentaires ont validé leur ticket pour le prochain EuroBasket. Il s’agit de la Belgique, la Hongrie, la Slovénie et le Monténégro.

Il ne reste plus qu’une journée à disputer, et six places à distribuer. Ça se passera samedi, et il y aura forcément du sport !

La Belgique haut la main

Les lions belges ont effectivement assuré la première place du groupe A en ne faisant qu’une bouchée de la Suisse (87-49) derrière 16 points et 6 rebonds de Jonathan Tabu. De quoi satisfaire le sélectionneur, Eddy Casteels.

« Je suis très fier des garçons et de leur intensité dans ce match, » a expliqué le coach sur le site de la FIBA. « On va disputer notre quatrième EuroBasket consécutif. Je me souviens encore du tout premier et c’était déjà quelque chose de spécial. Mais celui-ci aussi représente un très bel aboutissement, d’une autre manière. »

Dans ce même groupe A, l’Islande conserve encore toutes ses chances de se qualifier parmi les meilleurs deuxièmes tandis que la Suisse et Chypre sont quant à eux définitivement éliminés.

Pays-Bas et Allemagne encore au coude à coude

Dans le groupe B, l’Allemagne s’est relancée en s’imposant à domicile, à Bamberg, face au voisin autrichien (78-58). Le pivot Johannes Voigtmann (19 points, 10 rebonds) a été le grand bonhomme de la partie. Pendant ce temps, les Pays-Bas ont tout de même gardé la main-mise sur le groupe en s’imposant, dans la difficulté en prolongation, face au Danemark (98-88). Tout se jouera samedi dans ce groupe entre l’Allemagne et les Pays-Bas !

Dans le groupe C, la Bosnie-Herzégovine est allée s’imposer à Stockholm face à la Suède derrière 21 points de Jusuf Nurkic. La victoire a néanmoins été entachée par la blessure du jeune Nedim Buza…

Dans le groupe D, le leader polonais s’est fait surprendre et concède donc son premier revers face à la Biélorussie (76-57) emmenée par le (très biélorusse) Maalik Wayns (21 points). Grâce à ce succès inattendu, les Biélorusses gardent encore un espoir de qualification alors que la Pologne devrait, sans nouveau faux-pas, conserver sa première place.

La Slovénie ne veut pas faire de cadeaux à l’Ukraine

Dans le groupe E, la Slovénie n’a elle pas manqué l’occasion de composter son ticket. En difficulté en première mi-temps contre des bulgares accrocheurs, Goran Dragic (17 points, 10 passes) a passé la surmultipliée au retour des vestiaires pour enclencher un 35-6 fatal à la Bulgarie. Victorieuse du Kosovo, l’Ukraine reste en embuscade pour la deuxième place.

« Félicitations à mes joueurs pour cette victoire et leur été, » a savouré Igor Kokoskov, le sélectionneur slovène. « Il nous reste un match qui sera encore très important. Mais le fait qu’on soit déjà qualifié est un vrai succès pour nous. La Slovénie est là où elle est censée être. Je pense que la Slovénie devrait toujours être à l’Euro. Ce dernier match face à l’Ukraine sera important car on veut finir premier de ces qualifications. »

On imagine que les coéquipiers de Slava Kravtsov (16 points, 14 rebonds) et Oleksandr Mishula (21 points hier soir) ne seront pas du même avis.

Monténégro et Hongrie OK… Géorgie pas encore !

Dans le groupe F, Nikola Vucevic (12 points, 5 rebonds, 5 passes) et le Monténégro ont encore vaincu pour conserver leur bilan immaculé. Et ils n’ont pas eu à forcer leur talent face à l’Albanie qui a fini désossée (94-56). Auteur de 31 points – dont 24 en première mi-temps – Tornike Shengelia a quant à lui propulsé sa Géorgie vers un nouveau succès contre la Slovaquie. Comme dans le groupe B entre Allemagne et Pays-Bas, la première place se jouera dans ce groupe entre le Monténégro et la Géorgie ce samedi. Ça se passera en terres monténégrines, à Topolica…

Enfin, dans le groupe G, la Hongrie a de nouveau fait le métier derrière le joueur de Vitoria, Adam Hanga (18 points, 6 rebonds). Les Hongrois seront donc au prochain Euro avec leur parcours parfait, reçu 5/5 jusqu’à maintenant. Derrière eux, la Grande-Bretagne garde encore ses chances de qualification… mais elles sont infimes avec 3 victoires pour 2 défaites.

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *