Euroleague féminine: Bourges a résisté au monstre Ekaterinbourg et Iliana Rupert a marqué son territoire

Sacha RUTARD
0

Chahuté en championnat de France par Lyon et Montpellier, Bourges réalise de superbes performances en Euroleague. S’incliner de cinq points seulement à Ekaterinbourg (65-70), leader du groupe avec une seule défaite, est même une prouesse quand on sait qu’il y avait trois absentes (KB Sharp, Lisa Berkani et Elodie Godin) dans les rangs des Françaises.

Les Russes ont toujours mené au score mais Bourges n’était qu’à un point à la 33e minute (53-54). Une razzia de rebonds offensifs (16 dont 10 pour la paire Emma Meesseman/Brittney Griner) a permis à Ekat de faire la différence.

Avec 16 points, la Canadienne Katherine Plouffe s’est révélée la meilleure marqueuse et la meilleure rebondeuse tango (8 prises) avec sa compatriote Nayo Raincock-Ekunwe. Surtout, en l’absence de Elodie Godin, Iliana Rupert (1,93m, 17 ans) a eu davantage de temps de jeu (20’) qu’à l’accoutumée et en a bien profité : 10 points à 5/7 aux tirs, 3 rebonds, 1 passe et 1 interception signant la troisième évaluation de son équipe (13) face à ce qui se fait de mieux au monde (16 point et 12 rebonds pour Brittney Griner).

Les Berruyères doivent maintenant assurer leur billet pour les quarts-de-finale face à Braine et Villeneuve d’Ascq et Iliana Rupert confirmer à chaque sortie qu’elle est de la graine des super championnes.

https://twitter.com/BourgesBasket/status/1093179651453706243

Photo: Iliana Rupert et Emma Meesseman (FIBA)

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2019
LMMJVSD
« Juin  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements