Entre deux FFBB

N2 : l’ambitieux Tours est dans le rouge

Pendant que Vincent Collet a repris du service à Strasbourg, son éternel adjoint Pierre Tavano s’est engagé avec Tours, qui s’est sérieusement renforcé durant l’intersaison, avec un objectif bien défini : la montée en Nationale 1.

Seulement les plans de l’UTBM sont loin d’être respectés à la lettre. Ce week-end, elle a concédé sur l’île de Ré sa quatrième défaite en neuf matches (71-79) et pointe à une modeste septième place.

« On a été mené tout au long du match. Quand on revient à -1, on se reprend une série de 6 ou 7 points ! », constate Pierre Tavano dans La Nouvelle République. « C’est le début de match, capital, qui a mis les Rétois sur orbite. On est capable de faire de bonnes choses, mais nos débuts ratés mettent en confiance nos adversaires (…) On n’est pas à la hauteur de nos ambitions, c’est évident. On a grillé tous nos jokers et on n’a plus le droit à l’erreur. Pourtant, on s’entraîne très bien, nos entraînements sont même plus intensifs que nos matchs. Il va falloir basculer de l’entraînement aux matchs. »

L’UTBM va jouer maintenant deux matches capitaux, en recevant le leader La Charité puis en allant à Brissac, le quatrième de la Poule B. Pour parvenir à leurs fins, les Tourangeaux se sont encore renforcés avec le Guadeloupéen Bruno Cingala-Mata, un ailier de 2,00m et 23 ans, formé à Cholet, passé par Fos-sur-Mer (Pro B) et qui jouait au Danemark la saison passée. C’est le dixième joueur pro d’une équipe surdimensionnée pour la N2.

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *