Qualifications Euro féminin 2019: La France sans trembler face à la Roumanie, 90-61

Sacha RUTARD
0

Comme espéré, l’équipe de France a passé sans encombre (90-61) l’obstacle roumain à Cluj dans cet avant-dernier match de qualification à l’EuroBasket 2019 qui se tiendra en Lettonie et Serbie.

Valérie Garnier a aligné au départ un cinq traditionnel avec Olivier Epoupa, Marine Johannès, Diandra Tchatchouang, Endy Miyem et Sandrine Gruda. Dans un ambiance pour le moins feutrée, dans une salle d’un autre âge et sur un terrain où apparaissaient les lignes de hand et de volley, les Bleues en manque de réussite offensive et pas assez vigilantes sous le cercle, se sont retrouvées menées 4-10 puis 8-14. Avec une meilleure agressivité elles ont -enfin- pris la tête au score, 19-18, à une trentaine de secondes de la fin du premier quart-temps.

Grâce à leur montée en régime en défense, une circulation de balle plus vivace, une Helena Ciak très dominante (15 points, 7 rebonds et 21 d’évaluation au total) et une Sandrine Gruda toujours aussi solide à l’intérieur, les Françaises passaient un 15-0 aux Roumaines et se retrouvaient ainsi avec une dizaine de points d’avance. Trop d’imprécisions les empêchaient cependant de creuser tout de suite un gros écart (42-31, 20e).

La reprise s’est faite sur la pointe des pieds, les Bleues s’empêtrant dans la défense roumaine. C’est en fin du troisième quart-temps que la France a multiplié interceptions et contre-attaques s’autorisant ainsi une marge de plus en plus importante (69-45, 30e). La fin de match était peu distrayante… Tout ceci peut être qualifié de bon match d’entraînement.

La vitesse de Bria Hartley

Pour sa première sélection en bleu, Bria Hartley a été sollicitée dès la sixième minute au poste 1, a mis tout de suite de l’intensité défensive et de la vitesse balle en mains. Le moins que l’on puisse dire c’est que la Newyorkaise n’a pas froid aux yeux et elle donne l’impression de faire tout plus vite. L’histoire retiendra qu’elle a mis ses deux premiers points en contre-attaque après deux échecs. Au final, la Franco-Américaine a cumulé 9 points, 5 passes et 4 interceptions en 19’ mais a quelque peu failli à la finition (4/10 aux tirs). Comme Bria Hartley a joué presque exclusivement en meneuse, le temps de jeu de Romane Bernies a été limité à 6’ et essentiellement dans le garbage time.

L’équipe de France a désormais comme mission de gagner de plus de six points mercredi prochain à Charleville contre la Slovénie, vainqueur ce soir de la très faible Finlande, 88-68. Une condition indispensable pour se qualifier automatiquement à l’EuroBasket de 2019 et être tête de série lors du tirage au sort. Comme pour le vol aller, les Bleues vont bénéficier d’un avion privé pour retourner demain dans les Ardennes.

La boxscore est ici.

Photos: Sandrine Gruda et équipe de France, FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements