Préparation Coupe du monde: La France décroche en fin de match face à la Serbie, 56-61

Sacha RUTARD
0

Ce dernier test avant la Coupe du monde a donné lieu à une mi-temps de dupes avant que les Serbes décident d’engager le fer et fassent souffrir les Bleus à l’intérieur pour l’emporter 56-61. L’adresse générale française (35,5%) fut bien trop faible pour remporter ce match mais les coaches des deux équipes ont beaucoup utilisé leurs réservistes pour que l’on puisse tirer un maximum d’enseignements.

Nicolas Batum est le meilleur marqueur français avec seulement 9 points, Vincent Poirier et Evan Fournier ajoutant 7 points. Miroslav Raduljica (13 points) et Nikola Jokic (10) sont les top-scoreurs serbes.

Si les deux équipes se retrouvent à la Coupe du monde, ça sera bon signe.

C’est donc sans Nando De Colo légèrement malade que s’est présentée l’équipe de France mais avec Elie Okobo, Paul Lacombe, Axel Toupane, et Louis Labeyrie -lequel était dans le cinq de départ- qui a priori se disputaient la douzième place pour le Mondial. Aleksandar Djordjevic s’était pour sa part privé des deux joueurs des Sacramento Kings, Bogdan Bogdanovic -le meilleur marqueur de l’équipe depuis le début de la préparation- et Nemanja Bjelica.

Très appliqués, adroits, les Bleus prenaient d’entrée les commandes: 7-2. Evan Fournier était de nouveau tranchant, Rudy Gobert très présent, avec une bonne défense (4 interceptions) et profitant du manque de rythme des Serbes, ils étaient toujours en tête au bout de 8 minutes, 15-10, et encore 17-14 deux minutes plus tard.

Vincent Collet donnait sa chance à tout le monde puisqu’après Elie Okobo, c’est Paul Lacombe et finalement tout le banc qui entraient en jeu dès le début du deuxième quart. Malgré le retrait des titulaires, les Bleus tenaient bon face à des Serbes qui n’étaient pas plein gaz et même pas franchement motivés. L’écart montait à neuf points et les hommes de Djordjevic étaient au pain sec et à l’eau en attaque (32-23 à la mi-temps). Frustré, Boban Marjanovic et sa grande carcasse de 2,22m, s’énervaient sur un arbitre… Nikola Jokic se retrouvait criblé de 6 balles perdues alors que toute l’équipe n’avait pas pris un rebond offensif et mis un seul panier à trois-points. Pas loin du foutage de gueule !

Seulement après avoir pris 12 points d’avance sur un panier primé de Evan Fournier (35-23), les Français encaissaient un 0-9 et dans un deuxième temps, les Serbes passaient pour la première fois en tête à 41-40. Soit 18 points en cinq minutes pour la bande à Djordjevic !

A partir de là, on assistait à un vrai duel. Dommage que les Français n’arrivaient pas à trouver Rudy Gobert en attaque. A noter qu’après Louis Labeyrie, c’est Amath Mbaye qui était inclus dans le cinq sur le terrain dans cette période qui ne concernait que les titulaires. Les Bleus menaient de deux points après 30 minutes (48-46).

Vincent Collet essayait Elie Okobo en deuxième arrière. Pas très convaincant alors que le joueur de Phoenix a eu droit à pas mal de minutes. La fin de match comportaient énormément de grumeaux -balles perdues, shoots faciles ratés, mauvais choix- et Nikola Jokic était l’ombre de la superstar de la NBA que l’on connait. Les Bleus loupaient une kyrielle de shoots et après une dernière égalisation à 54, les Serbes s’envolaient pour un grand chelem en préparation.

Coupe du Monde 2019 en Chine du 31 août au 15 septembre

1er tour – Groupe G – Shenzhen 
Dimanche 1er septembre – France-Allemagne
Mardi 3 septembre – Jordanie-France
Jeudi 5 septembre – République Dominicaine-France

Photo: Andrew Albicy FFBB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2019
LMMJVSD
« Août  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements