Montpellier 72, Asvel 58: Stephanie Mavunga, une sacrée bonne pioche

Sacha RUTARD
0

Comme lors des finales des playoffs 2019, Lattes-Montpellier s’est imposé à la maison face à l’ASVEL et avec un écart assez important: 72-58.

Les Lionnes ne disposent pas actuellement de leur ailière américano-israélienne Alysha Clark mais ce n’est pas une explication suffisante. Elles ont souffert aux rebonds (31 à 43) et ont été gênées par la défense du BLMA qui les a laissées à 32% de réussite aux tirs. A cet égard, le 0/7 de la Canadienne Michelle Plouffe est très inhabituelle et Marine Johannès (4/12) n’a pas connu une grande réussite non plus.

Encore une fois Stéphanie Mavunga (1,91m, 24 ans) a fait forte impression (18 points et 9 rebonds pour 21 d’évaluation) surtout qu’elle avait en face la Brésilienne Clarissa Dos Santos, une valeur très sûre de la Ligue Féminine. Mavunga est une Américaine née au Zimbabwe qui a fait ses classes à North Carolina et Ohio State et qui a été médaillée d’or au championnat du monde U16, ce qui est une référence, et qui a aussi été sélectionnée dans l’ équipe des Etats-Unis pour les PanamGames de 2015 avec une médaille d’argent à la clé. Le club russe d’Enisey était jusqu’ici sa seule référence en Europe sachant qu’elle porte le maillot du Indiana Fever en WNBA l’été mais avec un temps de jeu réduit (8 minutes par match).

Stéphanie Mavunga a été essentielle dans la qualification à l’Euroleague du BLMA et met le club de l’Hérault sur de bons rails en Ligue Féminine (3 victoires en 3 matches). Une sacrée bonne pioche.

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements