Final Four BCL – Tenerife 70, Anvers 54

Sacha RUTARD
0

Le parcours de petit poucet des locaux d’Anvers a pris fin vendredi en demi-finale contre l’équipe de Tenerife, premier vainqueur de l’épreuve en 2017. Les Espagnols étaient largement au-dessus, en dépit d’une bravoure et d’un cœur admirable de la part des Belges.

Le joueur

Nicolas Brussino

L’immense shooteur argentin de Tenerife (2,02 m, 26 ans) est un scoreur. Le 4 avril 2017, il y a deux ans environ, il avait marqué 13 points plus 7 rebonds et 5 passes pour les Mavs de Dallas en NBA, le sommet de sa saison rookie. Sa carrière NBA n’a pas toujours été aussi rose et il est depuis revenu en Europe. Vendredi 3 mai, en demi-finale de la BCL contre les locaux d’Anvers, il a pris feu en seconde mi-temps. 17 points, meilleur marqueur de la rencontre, à 5/9 aux tirs dont 4/6 à 3-points, plus 4 rbds et 3 pds pour 22 d’évaluation. Un match particulièrement propre. Il a notamment assommé Anvers avec un tir à trois-points avec la faute, suivi peu de temps après d’un nouveau triple marqué après un rebond offensif d’un coéquipier sur un lancer franc marqué. Deux dagues mortelles dont l’adversaire n’a pas su se remettre. Filiforme, dynamique et surtout particulièrement adroit, « Nico », a prouvé sur ce match à grande pression, dans un contexte très spécial pour une rencontre européenne, qu’on pouvait compter sur ses nerfs et son adresse.

Le chiffre

17 289

Le nombre de spectateurs présents lors de cette demi-finale. La saison magique d’Anvers arrive à son terme mais les Belges sont tombés dans une ambiance extraordinaire. Le pari de la BCL d’organiser son grand événement de fin de saison en dehors d’un bastion traditionnel de basket était osé. Avec plus de 17 000 personnes dans le Palais des Sports d’Anvers, l’opération est totalement réussie.

« Anvers a réussi une saison incroyable », a d’ailleurs tenu à féliciter Txus Vidorreta, le coach de Tenerife. « Je félicite le coach qui a fait un travail extraordinaire. Pour nous, il s’agit d’une victoire incroyable dans une atmosphère incroyable. » « Je suis fier de ce que mes joueurs ont fait cette saison », a noté Roel Moors, le coach des Giants d’Anvers, passé par la France et l’Asvel sur la saison 2006-07. « On a réussi à avoir beaucoup d’intensité au premier quart mais Tenerife a réussi à se hisser plus haut encore. Bravo à eux. J’ai beaucoup de respect pour les équipes de notre ligue en Belgique mais on ne joue pas chaque semaine des équipes comme Madrid, Barcelone, Vitoria. On a beaucoup de jeunes, ce n’est pas une excuse. Ce match va les aider à grandir. »

La phrase

« On grandit tous les jours grâce à la BCL »

En conférence de presse après le match, Txus Vidorreta, l’entraineur de Tenerife, qui participe en 2019 au deuxième Final Four de son histoire après sa victoire à domicile en 2017, a tenu à rappeler l’importance de cette compétition européenne dans le développement du club. « Pour nous, c’est très important la BCL. Il y a trois ans, nous n’étions qu’une petite équipe mais aujourd’hui on grandit tous les jours parce qu’on travaille bien au cours de cette compétition et aussi en ligue espagnole. » Tenerife, situé dans les îles Canaries en Espagne, évolue sur un territoire particulier. Il n’y a pas d’équipe de football de bon niveau sur place, et les deux équipes de basket, avec Gran Canaria, sont un élément très important de la représentation des îles au niveau national et européen. Les locaux sont très attachés à leurs deux clubs de basket et à l’image qu’ils véhiculent à l’échelon supérieur. Pour Tenerife, l’exposition apportée par leurs succès en BCL leur a clairement permis de passer un cap. « Pour nous, la BCL est le meilleur trophée qu’on puisse jouer », conclut le coach. « On veut être les premiers à gagner deux fois. »

Photo: Colton Iverson (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

décembre 2019
LMMJVSD
« Nov  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements