La FIBA s’engage dans la lutte contre le réchauffement climatique

Sacha RUTARD
0

La FIBA a rejoint l’ONU Changements climatiques (CCNUCC), dont le but est de mettre le sport au service de l’action climatique.

L’ONU Changements climatiques invite les organisations sportives et leurs partenaires à se joindre à un nouveau mouvement en faveur de l’action climatique. Le but est d’épauler les acteurs du monde sportif pour les aider à réaliser des objectifs de lutte contre le changement climatique à l’échelle mondiale.

En participant à cette initiative, la FIBA veut démontrer que le secteur du sport peut jouer un rôle sur le chemin de la neutralité climatique en assumant la responsabilité de son empreinte carbone.

Hamane Niang, Président de la FIBA, déclare :

“Le fait de rejoindre cette initiative est un étape importante pour la FIBA et nous allons implémenter ses principes. Nous collaborerons avec nos pairs et les parties prenantes pour développer, mettre en place et accentuer l’action climatique dans le sport. Comme fédération internationale, nous avons la responsabilité d’induire les changements de société, en diminuant par exemple les émissions de carbone afin de permettre aux générations futures d’évoluer dans un environnement sain.”

Andreas Zagklis, Secrétaire général de la FIBA, commente :

“Je suis très heureux de confirmer que la FIBA soutient pleinement cette initiative, fruit du travail des Nations Unies et du Comité International Olympique. La volonté d’engagement écologique de la FIBA remonte à 2011, lorsque nous avons débuté la construction de notre siège en choisissant des technologies de pointe pour les systèmes de chauffage et de refroidissement, ainsi qu’en s’équippant de panneaux solaires.”

Le siège de la FIBA, situé à Mies (Suisse) et connu sous le nom de Maison du basketball Patrick Baumann, est certifié ‘Minergie Eco’, soit le plus haut standard de bâtiment à basse consommation et de construction durable en Suisse. Seul un bâtiment sur 600 est porteur de ce label dans ce pays.

De plus, la FIBA et ses bureaux régionaux ont récemment été soumis à des mesures d’empreinte carbone – consommation d’énergie, logement des employés, mobilité. Chacun d’entre eux va compenser ses émissions de CO2 pour afficher un bilan carbonique neutre. La FIBA va renforcer ses activités dans le cadre de ses événements globaux et continentaux afin d’éditer des règlements plus stricts, avec comme objectif que ceux-ci soient carboneutres d’ici 2050.

Marie Sallois, directrice de la durabilité au CIO, ajoute :

“Nous sommes contents d’accueillir la FIBA parmi les plus de 120 signataires de cette initiative. Le nombre sans cesse grandissant d’organisations sportives qui l’ont rejointe depuis son lancement en 2018 démontre que la communauté sportive prend très au sérieux l’urgence climatique. Cette initiative nous permet d’élaborer ensemble un plan d’action pour que le sport puisse avoir un impact positif le plus grand possible.”

L’initiative du sport au service de l’action climatique a été co-développée par le CIO et lancée lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, en décembre 2018. Elle fait appel à la communauté sportive pour élaborer ensemble un plan d’action pour le sport en adhérant à cinq principes : promotion de la responsabilité environnementale, réduction de l’impact climatique, éducation pour l’action climatique, promotion d’une consommation durable et responsable, communication en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

À ce jour, un peu plus de 120 organisations sportives ont rejoint cette initiative, notamment de nombreuses fédérations sportives internationales et les Comités d’organisation des trois prochaines olympiades : Tokyo 2020, Beijing 2022 et Paris 2024.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

décembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements