La fédération de Géorgie charge l’entraîneur turc Ergin Ataman

la rédaction
0

Le match entre la Turquie et la Géorgie a été émaillé d’incidents, sur et surtout en dehors du terrain. Les Turcs ont déclaré que leur joueur Furkan Korkmaz a été agressé dans le couloir menant à son vestiaire et par la police locale. La fédération géorgiennes riposte sur les réseaux sociaux à ces déclarations.

Suite à l’incident, le coach Ergin Ataman, a déclaré que le match devait être rejoué, ce qui de toutes façons apparaît impossible étant donné le timing très serré de l’EuroBasket. La fédération géorgienne estime, elle, que ce sont les provocations d’Ataman qui ont mis le feu aux poudres.

« La Fédération nationale de basket-ball de Géorgie exprime son indignation face aux actions provocatrices prises par le head coach de l’équipe nationale turque de basket-ball. Son action visait à aggraver la situation, il n’a pas hésité à faire des gestes obscènes envers les arbitres du match et les spectateurs présents, son comportement est contraire à l’éthique, et a déjà été exprimé à plusieurs reprises dans la presse et lors de conférences de presse.

Ces déclarations insultantes ont eu un impact sur les joueurs de l’équipe nationale turque, dont un exemple clair est la démonstration d’agression physique de Furkan Korkmaz envers les joueurs de l’équipe nationale géorgienne, qui s’est accompagnée de menaces et d’actions agressives de sa part… Des messages de menaces et d’atteintes à la vie ont également été proférés par des supporters de l’équipe nationale turque, nombre d’entre eux ont été adressés et reçus par les joueurs de l’équipe nationale géorgienne.

La Fédération nationale de basket-ball de Géorgie exige une réponse appropriée de la FIBA ​​​​sur la question mentionnée afin de donner une réponse stricte au comportement délibérément provocateur de l’entraîneur de l’équipe nationale turque.

Dans le même temps, la déclaration calomnieuse du vice-président de la Fédération turque, Omer Onan, à propos de l’agression de leur joueur par la police et des joueurs de l’équipe nationale géorgienne est surprenante et dépasse toute limite…

La Fédération nationale de basket-ball de Géorgie met tout en œuvre pour clarifier dès que possible la déclaration erronée et offensante d’Omen Onan (…) Nous demandons une enquête spéciale en temps opportun pour déterminer la vérité.

La Fédération nationale de basket-ball de Géorgie se dissocie complètement de toute forme de violence. Notre position est que ce qui se passe entre les joueurs et les participants du match ne doit pas dépasser les limites du terrain. »

Photo : Thaddus McFadden (Géorgie, FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019