Enorme surprise : La France retrouvera la Pologne en demi-finale !

la rédaction
0

La Pologne a accompli un exploit qui prendra place dans le Livre d’Histoire de l’EuroBasket en tombant la Slovénie, (87-90), championne d’Europe en titre, sous les ailes de Mateusz Ponitka, auteur du 4e triple double de l’EuroBasket depuis 1995*.

Menés 26-29 après 10 minutes, du fait notamment des 9 points du pivot polonais de 2,15 m, Aleksander Balcerowski, les Slovènes ont été carrément pathétiques dans le deuxième quart-temps. Ils ont semblé perdu sur le terrain, à bout de souffle et d’idées, à l’image de Goran Dragic loupant complètement deux lancers-francs et de Mike Tobey faisant un airball, et avec un Luka Doncic qui avait mal aux doigts, au poignet, à la cheville, aux lombaires, et qui pleurait comme toujours au près des arbitres, renforçant ce côté insupportable de gamin gâté. Seul Vlato Cancar (14 points) était digne d’une équipe championne d’Europe en titre.

A l’inverse, les Polonais étaient euphoriques avec un jeu parfaitement maîtrisé. Ils ont ainsi mené 29-44 avec 6 paniers à trois-points et surtout aucune balle perdue. L’écart maximal est monté à +23, à 31-54, avec un Mateusz Ponitka (1,98 m, 29 ans) en éruption (16 points, 7 rebonds et 7 passes sur ses 16 premières minutes de jeu !).

Photo : Luka Doncic (FIBA)

La sortie de Luka Doncic

Alors que Luka Doncic boitait, grimaçait, les Slovènes se réveillaient au retour des vestiaires. En cinq minutes, ils étaient revenus à 50-60. Les Polonais perdaient les pédales, faisaient de mauvais choix, comme ses deux shoots inappropriés et ratés de AJ Slaughter à 8 mètres. Le long tunnel menait la Pologne à 63-64 à la fin du 3e quart-temps, après un 24-6 sur ces dix minutes.

Terminé ? Absolument pas. Les Polonais retrouvaient subitement leur verve, emmené par l’Américain AJ Slaughter et repoussaient les assauts des Slovènes. 74-76 à 5’20 de la fin. Des Slovènes qui n’étaient toujours pas sereins et sans doute aussi émoussés par leur come back. A 3 minutes de la fin, Ponitka infligeait à Doncic (14 points à 5/15, 11 rebonds, 7 passes et… 6 balles perdues) sa 5e faute. Mateusz Ponitka qui réalisait un incroyable triple double avec 26 points, 16 rebonds et 10 passes, avec un dernier trois-points, tranquillement, qui semblait sceller le match. Les supporters polonais avaient beau jeu de hurler « MVP ! MVP ! » à son adresse, des louanges réservées d’ordinaire à Luka Doncic.

Terminé (bis) ? Encore que… Alors qu’ils menaient 82-90 à 40 secondes du buzzer, les Polonais, croyant sans doute avoir déjà victoire en poche, se désunissaient complètement. Allions-nous assister à un invraisemblable retournement de la situation ? Si les arbitres avaient donné à shooter le tir de Klemen Prepelic du milieu du terrain, tout était encore possible. Mais ils sont restés muets. Et les Polonais ont réalisé ainsi un exploit encore plus fort que la victoire des Belges sur les Espagnols. L’équipe d’Igor Milicic retourne dans le Top 4 de l’EuroBasket pour la première fois depuis 1971.

Les Bleus retrouveront donc les Polonais de Aaron Cel (4 points et 4 rebonds en 17′) en finale, avec un seul mot d’ordre : MEFIANCE !

Nikola Jokic, Giannis Antetokounmpo et Luka Doncic seront tous les trois absents des demi-finales de l’Eurobasket. Qui aurait prédit cela ?

*Les autres sont les Croates Stojan Vrankovic et Toni Kukoc et le Roumain Andrei Mandache.

La boxscore est ICI.

Photo : Mateusz Ponitka (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019