Pro B : Rémi Giuitta (Fos) prend Le Portel en exemple

J Durand
0

Comme Orléans qui sort d’une défaite frustrante à Roanne (74-72), Fos-sur-Mer enchaîne les chocs en cette fin de saison. Après avoir disposé de Saint-Chamond dans le duel pour la 4e place entre les deux équipes (83-77), les Provençaux ont rendez-vous dans le Loiret ce mardi soir (20h30) pour un duel de haut de tableau sur le parquet de l’OLB et devront recevoir l’ADA Blois lors de la dernière journée le 18 mai prochain. Avant de retrouver Orléans et son ancien meneur Loïc Akono, passé de Fos à Orléans cet été, l’entraîneur emblématique de Fos-sur-Mer, Rémi Giuitta, s’est livré à un entretien « long format » sur le site de la LNB.

Parmi les sujets évoqués, les péripéties de cet exercice 2017-2018 qui a progressivement vu la formation fosséenne descendre du podium, la perspective de cette fin de saison avec des Playoffs d’accession qui s’annoncent, cette année encore, explosifs, ou encore la composition d’un groupe qu’il a voulu le plus homogène possible.

« Nous avons de très bons joueurs, mais pas un Cellus Sommerville ou un Tyren Johnson qui peuvent te sauver une rencontre à tout moment. Mais j’assume ça ! Notre équipe n’a pas été construite dans ce sens, mais plutôt avec un vrai partage de responsabilité offensive comme défensive, et qui nécessite que tous soient – on va dire -, à leur rendement habituel ou prévisible pour gagner. Des deux côtés du terrain », a déclaré Rémi Giuitta sur lnb.fr, prenant également exemple sur l’ESSM Le Portel, 6e de la saison régulière en 2015-2016 et vainqueur des Playoffs d’accession après avoir notamment sorti Fos-sur-Mer en trois manches en demi-finale, sans l’avantage du terrain. « C’est aussi ce qui peut nous permettre de faire un parcours façon Le Portel il y a deux ans. Ils n’avaient pas le plus de talent parmi les équipes en playoffs. À chaque match, ils étaient portés par un joueur différent. Nous avons ce profil. Et dès que nous sommes moins dans le combat et l’engagement, on souffre… Le Portel, ça leur a permis de battre Bourg, Évreux ou nous et de monter dans l’élite ».

Le coach fosséen se livre également au jeu des pronostics, pour le vainqueur final entre Blois, Roanne et Orléans mais aussi pour les Playoffs d’accession où il pourrait rapidement retrouver l’une des deux équipes de ce top 3 : « Quoi qu’il arrive, il y aura deux grosses équipes. Sans compter un Nancy, par exemple, pas forcément assez constant sur la saison régulière, mais capable de se sublimer au moment des playoffs. Personne n’aurait prédit que Nantes allait aller en finale l’an dernier… »

 

 

Leave a Reply

Archives

mai 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements