LNB ProA

Jean-Denys Choulet (Chalon): « A force de rouler les gens, ils vont finir par ne plus avoir de travail »

« Ca s’est joué à peu de chose », a déclaré le coach chalonnais, Jean-Denys Choulet, en conférence de presse, propos rapportés par le JSL. « Si tout le monde met la même énergie que Camara, on serait là en train de sourire. Je peux accepter beaucoup de choses mais je ne comprends pas qu’on ne soit pas à 200% en agressivité défensive. A force de rouler les gens, ils (certains joueurs) vont finir par ne plus avoir de travail. Ca commence à me gonfler. Mais on va s’en sortir. J’en suis persuadé car on travaille. »

Jean-Denys Choulet a donc alterné le chaud et le froid après la courte mais cruelle défaite au Colisée face à Gravelines-Dunkerque (74-75). Ousmane Camara (24 points à 10/16, 8 rebonds) méritait effectivement des louanges mais il a plusieurs défaillances individuelles qui font mal: -2 d’évaluation pour le Belge Pierre-Antoine Gillet, 3 pour le Canadien Kris Joseph. Par ailleurs, la gabegie globale aux lancers-francs (8/19) se paye cash.

Le coach chalonnais y croit toujours mais le temps presse. Débuter la saison suivante par six échecs de rang est une situation invraisemblable pour un champion de France en titre. Et la semaine à venir ne s’annonce pas de tout repos: un match de Champions League en Lettonie suivi d’un déplacement au Mans, leader invaincu et qui lui n’a pas à lutter sur deux fronts.

D’ici là, l’Elan pourrait récupérer l’ancien meneur du Portel, Darrin Dorsey. De quoi transformer le plomb en or?

Photo: FIBA Europe

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *