Strasbourg-Boulazac: Pas uniquement la répétition de la finale de la Coupe de France

Sacha RUTARD
0

Ce soir, c’est la répétition de la finale de la Coupe de France programmée pour le 21 avril entre la SIG Strasbourg et le Boulazac Basket Dordogne. C’est en fait beaucoup plus que ça.

Le BBD est lancé dans une course de rattrapage qui va exiger des exploits. Il est désormais situé à deux victoires de Chalon, qui n’a plus la tête d’un condamné, et à trois de Cholet et Châlons-Reims. C’est beaucoup, énorme pour une équipe à seulement sept succès en 24 matches.

La SIG veut se venger du mal aller, en décembre, où elle avait pris l’eau au Palio (102-109).

« On avait mal démarré. Et pour essayer de revenir, on avait contribué à rendre le rythme fou en fin de match. On était à deux doigts de renverser la situation. Mais le fait est que l’on avait mal défendu. Cette issue doit nous servir de leçon, » note Vincent Collet dans les DNA.

Les Alsaciens ont quant à eux à conserver la deuxième position en Jeep Elite et aussi à préparer le retour de quart-de-finale de Champions League; ils ont perdu 69-78 en Grèce face à l’AEK Athènes. C’est prévu mercredi.

L’équipe de la capitale de l’Europe devrait être privée ce soir de son ailier Damien Inglis dont la cuisse est douloureuse.

« La défaite à Athènes n’a pas altéré notre cohésion et notre état d’esprit », déclare le coach. « On est tous convaincus qu’il y a la place pour passer, mercredi au match retour. Le seul objectif, ce sera de gagner de 10 points. La venue de Boulazac est une étape pour s’y préparer. »

Photo: Zack Wright (FIBA Europe)

Leave a Reply

Archives

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2016 - 2017
Boutique Magazines et Abonnements